Live News

Importation des semences : un informaticien comptait produire de nouvelles greffes de cannabis 

Les semences étaient destinées à la production de greffes.
  • L’Adsu sur la piste de ses « complices »

L’informaticien Eben Dryen Ramsawmy avait prévu de faire des nouvelles greffes de plants de cannabis. C’est ce qui ressort de l’enquête de la brigade antidrogue après la saisie d’un colis de semences de Skunk, destiné à cet habitant de Beau-Bassin. Si le suspect, âgé de 32 ans, n’a pas pipé mot sur d’éventuels complices, l’Adsu compte sur les retombées des analyses des appareils informatiques et du téléphone cellulaire du suspect pour l’éclairer. Ainsi, un ordinateur portable et deux téléphones cellulaires et une tablette tactile, seront passés au crible par l’IT Unit de la police, ce lundi 8 novembre. 

Une analyse préliminaire a révélé au moins quatre différentes variétés de cannabis parmi les 21 semences importées. Il ressort que le suspect avait prévu de les greffer pour produire une variété de cannabis hybride. 

L’Adsu soupçonne qu’Eben Dryen Ramsawmy a commandé les produits saisis à travers le Darknet et qu’il n’en serait pas à son coup d’essai. Dans cette optique, les transactions effectuées en ligne par l’habitant de Mare-Gravier, Beau-Bassin seront étudiés par les enquêteurs. 
Lors de son audition par l’Adsu, Eben Dryen Ramsawmy a aussi fait mention de l’utilisation de monnaie virtuelle. « Le paiement se fait en Bitcoins. Ce qui rend la transaction intraçable. Les messages échangés avec le vendeur sont cryptés et automatiquement supprimés après leurs expéditions », a expliqué Eben Dryen Ramsawmy aux enquêteurs. 

Le trentenaire qui maîtrise parfaitement l’outil informatique aurait, selon les policiers, été recruté par un ou des trafiquants, afin d’acheter des semences de cannabis en ligne pour la production de Skunk. Ils soupçonnent aussi qu’Eben Dryen Ramsawmy a agi en connivence avec d’autres individus. 

Si le suspect n’a pas pipé mot sur l’identité de ses présumés complices ou encore du commanditaire, l’Adsu explore différentes pistes. Des éléments de la Field Intelligence Unit s’attellent à dresser une liste des individus évoluant dans le cercle proche du suspect Eben Dryen Ramsawmy. Le but étant de procéder à des exercices de « Profiling » afin de remonter jusqu’aux potentiels complices. 

  • The news 218i Gran Coupé

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !