Faits Divers

Importation de deux kilos d’héroïne : Ashish Dayal et ses complices présumés aux assises

Ashish Dayal

Il est témoin-vedette dans le procès intenté au présumé parrain, Rudolf Derek Jean Jacques, alias Gro Derek. Lui, c’est Seewoosing Dayal, aussi connu comme Ashish Dayal, ex-chauffeur de taxi de Quatre-Bornes.

Il a comparu mardi en cour d’assises, devant le juge Benjamin Marie Joseph. Cela en tant que prévenu dans une affaire d’importation de deux kilos d’héroïne. Délit commis entre juillet et octobre 2016.

Ashish Dayal se retrouve dans cette affaire au banc des accusés aux côtés du policier Edgar Henri Joly de Goodlands, Louis Wenstley Jasmin aussi connu comme Coco Jasmin, un plombier de Ste-Croix, et Mohammad Jamil Motaleb, un habitant de Vacoas.

À l’appel de l’affaire. Me Gavin Glover, Senior Counsel et représentant le détenu Louis Wenstley Jasmin, a présenté une motion pour que son client soit libéré sous caution. La poursuite, représentée par Me Rehnu Karuna Gowry-Bhurrut, Principal State Counsel, a objecté à la motion. Par ailleurs, Ashish Dayal et Edgar Henri Joly ont informé la cour qu’ils ont retenu les services de Mes Rama Valayden et Neil Pillay respectivement. L’affaire sera maintenant appelée le 19 février 2020.

La poursuite a formulé entre-temps une demande pour que cette affaire soit entendue après le procès intenté au témoin vedette dans cette affaire : l’homme d’affaires Kamlesh Radha. Procès qui débute ce jeudi 30 janvier 2020. Me Gavin Glover a objecté à la requête. Ashish Dayal est poursuivi pour avoir « organisé l’importation de la drogue avec la complicité du policier Edgar Henri Joly ». Quant à Louis Wenstley Jasmin, il est poursuivi pour avoir facilité ladite transaction illicite avec la complicité du défunt policier Arvind Hurreechurn.

Ce dernier est décédé  au centre de détention de Moka  dans la nuit du 29 au 30 octobre 2016 suivant son arrestation dans le cadre de cette affaire. Quant à Mohammad Jamil Motaleb, il est lui accusé d’entente délictueuse avec Ashish Dayal et Kamlesh Radha dans l’importation de drogue. Cela en transférant des fonds vers l’Ouganda.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !