Actualités

Importation de bétail : Agro-boss Feedlot brise le monopole tenu par Socovia

boeuf Un premier contingent de 312 bœufs est arrivé lundi.

Un deuxième opérateur s’invite dans l’arène de l’importation de bétail. Il s’agit d’Agro-boss Feedlot Co. Ltd. Ce faisant, la firme vient briser le monopole tenu jusqu’ici par la société Socovia dans ce secteur. 

C’est à bord du LSS Success, un Cattle Carrier (un bateau dédié au transport de bétail ; NdlR) battant pavillon Panama que 312 bœufs en provenance d’Afrique du Sud ont débarqué à Maurice le lundi 30 septembre 2019. Après les inspections d’usage par les autorités compétentes, la société importatrice, Agro-boss Feedlot Co. Ltd, a été autorisée à prendre possession des animaux. Ces derniers ont été transportés à La Ferme où ils resteront en quarantaine pendant 14 jours, période après laquelle ils pourront être commercialisés. 

Yousuf Jeeva, Business Development Executive et actionnaire majoritaire d’Agro-boss Feedlot Co. Ltd, parle de consolidation du marché de la distribution de bétail à Maurice. « La Master Butchers Association nous a fait part de son intérêt d’importer du bétail à Maurice afin de consolider la distribution sur le marché avec l’opérateur existant (Socovia ; NdlR). Notre objectif est de fournir une meilleure qualité de viande sur le marché, notamment en nourrissant les animaux à partir de produits bio », indique Yousuf Jeeva. 

Il ajoute que d’ici deux mois, un deuxième contingent de bétail sera importé. « Nous sommes là pour rester. Ce n’est que le premier contingent d’animaux. L’intention est d’étendre l’importation au mouton, à la chèvre et à tout autre animal comestible et qui soit sain pour la santé. » 

Sous le signe de l’effort 

Yousuf Jeeva raconte que l’importation du premier contingent est la concrétisation d’une préparation qui aura duré deux ans. Le PDG de Neel Group of Companies indique qu’au départ, il a fait venir des bœufs par voie aérienne, mais il a rapidement trouvé cela trop coûteux. « De plus, nous ne pouvions faire venir que 24 bœufs sur un avion. Sans compter que cela posait problème lorsqu’il fallait observer la période de quarantaine car pour chaque contingent de 24 bœufs, il fallait trouver un parc différent pour observer la période de quarantaine », explique-t-il. 

Cette « réussite », Yousuf Jeeva la place sous le signe de l’effort. « Nous y sommes arrivés grâce aux efforts fournis. Si jusqu’ici personne n’a importé de bétails (à l’exception de Socovia ; NdlR), ce n’est pas parce qu’ils n’avaient pas pu obtenir de permis. Il se peut que l’effort nécessaire n’ait pas été fourni. Hormis l’effort, il faut un bateau, être financièrement solide et avoir des acheteurs », fait-il ressortir. 

Une réussite que l’homme d’affaires attribue aux officiers du ministère de l’Agro-industrie qui, dit-il, se sont montrés compréhensibles et à l’écoute. Il remercie également le ministère de l’Agro-industrie, en l’occurrence le département vétérinaire, le Senior Chief Executive et le ministre Mahen Seeruttun lui-même.

yousuf
Yousuf Jeeva (au centre) entouré de ses collaborateurs.

Produit transformé L’Europe en ligne de mire

Yousuf Jeeva voit les choses en grand. Il ne veut pas s’arrêter en si bon chemin. En sus de l’importation et de la distribution qui se fera par l’entremise de Master Breeders Ltd dont Yousuf Jeeva est aussi l’actionnaire majoritaire, il songe à se lancer dans la transformation de la viande pour le marché local et international. « Nous travaillons dessus. Ce ne sera pas pour tout de suite, mais peut-être pour l’année prochaine », a-t-il confié. 

L’homme d’affaires précise que cela nécessitera un investissement de plusieurs dizaines de millions de roupies. « D’où mon appel au gouvernement pour que des facilités soient accordées à ceux qui veulent développer le pays. Nous voulons que les consommateurs soient satisfaits et que cela impacte positivement sur leur budget à la fin du mois », dit-il. 

LSS Success disposé à desservir la région 

ajay
Le capitaine du LSS Success, Ajay Kotwal et son second, Alpha Century Kotwal.

Agro-boss Feedlot Co. Ltd ambitionne de mettre à la disposition des îles de la région le Cattle Carrier LSS Success sur lequel la compagnie a l’exclusivité pour l’océan Indien. « J’ai déjà pris contact avec plusieurs départements du gouvernement mais aussi avec d’autres pays de la région afin de pouvoir maximiser l’utilisation du transporteur. Ce faisant, nos coûts d’opération baisseront. Cela impactera sur le prix de nos produits et là encore, ce sont les consommateurs qui en sortiront gagnants », affirme-t-il.

Le LSS Success, selon son capitaine Ajay Kotwal, peut transporter jusqu’à un millier d’animaux de 200 kilos ou 500 animaux de 500 kilos, dépendant de leur poids. « Le bateau a été construit pour assurer le transport du bétail, tenant compte du bien-être des animaux de sorte à ce que leur voyage se passe dans les meilleures conditions. Il faut s’assurer qu’ils sont bien nourris, qu’il y a une bonne aération et qu’ils ne stressent pas », explique le capitaine qui se dit disposé à étendre ses services aux autres îles de la région. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !