Faits Divers

Importation de 490 grammes d’héroïne : le contact local nigérian arrêté avec Rs 2,4 millions en liquide

Isabel Mondlane Isabel Mondlane, la mule, avait ingurgité 42 boulettes d’héroïne.

Dans ses valises, rien de compromettant. Mais aux rayons-X de son corps, les officiers de l’Adsu ont découvert qu’il y avait des traces compromettantes ressemblant à des boulettes de drogue. Isabel Mondlane a été arrêtée.

L’enquête de l’Anti Drug and Smuggling Unit (Adsu) sur le trafic de 490 grammes d’héroïne estimée à Rs 7,3 millions, saisie sur une mule mozambicaine, a mené à la saisie d’une somme de Rs 2,4 millions en liquide. C’est Promise Ajagu, un ressortissant nigérian résidant à Maurice, qui est soupçonné d’être le récipiendaire de cette cargaison de drogue. Il a été coffré par l’Adsu lors d’un exercice de livraison contrôlée.  Selon les renseignements glanés par l’Adsu, cet argent devait servir à payer  la passeuse mozambicaine.

Isabel Mondlane, 42 ans, est arrivée à Maurice dans la journée du mardi 21 mai, en provenance de Maputo en passant par l’Afrique du Sud. Ayant déjà effectué les réservations pour son hébergement, Isabel Mondlane a été soumise à un interrogatoire par les douaniers de la Customs Anti Narcotics Section et les éléments de l’Adsu présents au hall d’arrivée de l’aéroport.

Ses bagages ont été soumis à un examen aux rayons-X, mais rien de compromettant n’a été retrouvé. Invitée à s’expliquer sur les raisons de sa venue à Maurice, la ressortissante mozambicaine n’a pu convaincre les douaniers. Elle ne cessait de répéter « on est mercredi aujourd’hui ! », dans le but de feindre de ne pas comprendre ce qu’on lui disait.

42 boulettes avalées

Les douaniers ont alors scruté son passeport. Un séjour de deux jours, sur le territoire mauricien, en 2018, les a intrigués. Invitée à expliquer pourquoi elle avait quitté le pays après deux jours seulement, alors qu’elle avait prévu un plus long séjour, Isabel Mondlane n’a pu fournir des explications. La femme a alors commencé à bégayer et les soupçons des autorités ont alors été confirmés. Un examen aux rayons-X sur sa personne a révélé la présence de plusieurs boulettes dans son estomac. L’Adsu a alors enclenché les procédures pour permettre à la passeuse de purger la drogue. Au total, elle a purgé 42 boulettes d’héroïne.

Quatre jours plus tard, soit le samedi 25 mai, un exercice de livraison contrôlée a été monté. Promise Ajagu, le ressortissant nigérian, qui séjournait de manière illégale à Maurice, a été coffré. Une somme de Rs 2,4 millions, en différentes coupures locales a été saisie en sa possession. Depuis son arrivée au pays en 2017, Promise Ajagu n’a jamais quitté le pays.

Dans la journée du dimanche 26 mai, la passeuse Isabel Mondlane et son contact local, Promise Ajagu, ont été présentés devant la justice. Des accusations provisoires de trafic de drogue et de blanchiment d’argent ont été logées contre eux.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !