Economie

Immobilier : Medine Ltd annonce ses projets

medine smart city La Smart City est un des grands chantiers de Médine Ltd.

Medine Ltd mise sur son pôle immobilier. Cette enseigne compte de nombreux projets en 2019 : 21 000 mètres carrés (m2) d’espaces bureaux, Student Life Residence, appartements, town-houses, maisons, entre autres. Hubert Harel, Managing Director de Medine’s Property, nous en dit plus.

Medine entamera la première phase de la  Magenta Promenade et du Magenta Park. Hubert Harel, soutient : «Nous avançons également sur la construction de six nouveaux bâtiments à l’Uniciti Office Park. Ce qui nous permettra de totaliser plus de 21,000 m² de bureaux. La troisième phase d’extension de Westcoast International Secondary School a débuté en janvier 2019 pour permettre à l’école secondaire d’atteindre sa capacité maximum ».

En faisant de l’immobilier, dont la ville universitaire, son principal pilier, cette entreprise lance, d’ici mai, la construction d’une deuxième phase de Student Life Residence, avec 191 lits supplémentaires en plus des 144 existants, pour accueillir les étudiants. « Nous travaillons également sur la seconde phase du campus d’Uniciti afin d’y implanter l’ensemble des institutions d’enseignement supérieur que compte actuellement l’Uniciti Education Hub, à savoir l’École Nationale Supérieure d’Architecture (ENSA) de Nantes, l’Université Paris II Panthéon-Assas, SUPINFO International University et l’École Centrale de Nantes. La construction devrait commencer fin 2019 afin de pouvoir accommoder les étudiants dès la rentrée de 2021 », dit Hubert Harel.

Medine, dit-il, bénéficie d’un réel engouement pour les morcellements. L’achat de terrains reste la première forme d’investissement immobilier des Mauriciens. Cette compagnie a réalisé plusieurs projets de morcellements ces dernières années. Actuellement, la demande dépasse l’offre.«  En 2019, il y a le lancement de deux nouveaux projets de morcellements à Flic-en-Flac et à Albion, avec près de 1 200 lots résidentiels mis sur le marché. Ce qui devrait satisfaire la clientèle », poursuit notre interlocuteur.

En parallèle, la demande des Mauriciens pour des biens déjà bâtis est également en croissance. Beaucoup de Mauriciens, notamment ceux de la diaspora, souhaitent avoir un produit clé en main, habitable immédiatement.

« Il faut souligner que des projets de ce type vont également voir le jour à Uniciti dans les prochains mois, avec la construction des appartements, de town-houses, de maisons. Il faut également compter des biens immobiliers pour les seniors », ajoute le Managing Director.

En sus, cette année, les équipes du pôle immobilier de Medine sont mobilisées sur plus d’une vingtaine de grands chantiers, qui, pour la plupart, concernent principalement Uniciti, la Smart City de Medine dont nous allons notamment encore plus développer les infrastructures et les espaces communs », conclut Hubert Harel.

MCBG monopolise les échanges

Presque neuf sur 10 titres échangés en ce début de semaine ont porté sur MCBG. Le cours du premier groupe bancaire du pays a touché un plus bas intrajournalier à Rs 274,75 avant de fermer à Rs 275 sur un total de 126 200 actions dont 23 100 acquises et 125 700 vendues par des investisseurs étrangers. Sur un chiffre d’affaires de Rs 38,8 millions, 89,56 % ont été axés sur MCBG. La valeur de SBMH a grimpé de 0,3 %. Le cours de Belle Mare Holding s’est envolé de 7% à Rs 41,10 sur 4 300 parts. En revanche, la valeur du groupe Alteo a régressé de 2,1% sur 14 000 actions. Le SEMDEX et le SEM-10 ont terminé en hausse de 0,10 % et 0,03 % à 2 166,94 et 420,38 points respectivement. Le DEMEX a baissé de 0,03 % à 234 points où la valeur des actions échangées n’a pas dépassé la barre de Rs 0,5 million dont 37,04 % sur Kolos Cement et 25,99 % sur Ciel Textile. Les hôteliers sont restés stables.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !