Magazine

Immigrants chinois : une pharmacie de 80 ans transformée en musée à Chinatown

L’histoire de la venue des immigrants chinois et la vie du Dr Sun Yat-Sen, considéré comme « le père de la Chine moderne », seront bientôt contées à travers des documents, des photos et des objets. Tout sera installé dans une ancienne pharmacie qui s’est transformée en musée.

D’ailleurs, les travaux vont bon train à l’angle des rues Dr Sun-Yat-Sen et Royale. Ils sont supervisés de près par Ciloni Lam, 74 ans. « Si nous obtenons tous les documents relatifs au Dr Sun Yat-Sen et aux immigrants chinois, nous ouvrirons le musée en mai », explique Ciloni Lam, le père de Jean Paul Lam, président de la New Chinatown Foundation.

Une vieille pharmacie, datant de plus de 80 ans, fera office de musée dans quelques mois. Les travaux ont débuté depuis six mois pour que tout soit fin prêt dans quatre mois. Il ne manque que quelques documents et des photos qui sont en train d’être restaurés.

« Le musée abritera des centaines de documents, photos et objets datant des années 1800, explique Ciloni Lam. L’idée est de promouvoir l’histoire et la culture chinoises et de les faire connaître au public mauricien et étranger et de léguer un héritage culturel à la génération future. » Le musée sera divisé en deux parties. L’une sera consacrée à l’arrivée et l’intégration des immigrants chinois à Maurice. Ainsi, le musée relatera les tranches de vie des immigrants venus de plusieurs régions de la Chine, leur intégration et leur contribution au pays.

Ciloni Lam ajoute : « En plus des photos et des documents, il y aura des objets, des meubles, etc. Auparavant, on n’achetait pas des médicaments. On prenait des racines et autres feuillages qui étaient mis à sécher, bouillir, écraser ou griller avant d’être utilisés pour soigner. Or, ces remèdes fait-maison ont disparu. »

L’autre partie du musée sera consacrée au Dr Sun Yat-Sen. «Le Dr Sun Yat-Sen était un grand homme et c’est pour cela qu’on va dédier une partie du musée à son histoire à travers des photos et des documents », indique Ciloni Lam. En effet, le Dr Sun Yat-Sen a eu une influence significative dans le renversement de la dynastie Qing et l’émergence de la République populaire de Chine. Premier président de la République de Chine en 1912, entre 1917 et 1925, il dirigea plusieurs gouvernements basés dans le Sud de la Chine, qui visaient à réunifier le pays alors en proie à la domination des seigneurs de la guerre. Il a développé une philosophie politique connue sous le nom des ‘Trois principes du peuple’ (nationalisme, démocratie et bien-être du peuple).

À noter que le musée sera ouvert gratuitement au public.