Faits Divers

Il vend du haschich et du gandia à l’Adsu - Le suspect : «Mo ti pe trass enn lavi»

pouliah de gandia

Ayant eu vent de la circulation de haschich dans la région de l’est, plus précisément d’un cas de trafic à Quatre-Sœurs, la Brigade antidrogue y a débarqué pour y voir plus clair. C’était le samedi 4 mai. Ils ont repéré un jeune marchand de haschich, âgé de 20 ans.

En arrivant sur place, les membres de l’Anti Drug and Smuggling Unit (Adsu) se sont faits passer pour des consommateurs de drogue et ont abordé un jeune homme, connu comme Babou dans le village. Un des policiers lui a alors demandé s’il connaissait des points de vente de haschich dans l’endroit.

Sans plus tarder, le jeune homme a saisi l’occasion pour proposer aux policiers habillés en civil sa vente de haschich. Comme le jeune homme était en quête d’éventuels acheteurs, il a tout de suite sorti de sa poche une certaine quantité de haschich et de gandia et les a présentés aux policiers.

A cet instant précis, Babou ignorait qu’il avait déjà été démasqué par des policiers qui l’entouraient. « Ki to pou pran hashish pou Rs 500 ou bien gandia pou Rs 200 », a lancé le marchand en direction des agents de l’Adsu, placés sous la direction de l’inspecteur Sevanandee et du sergent Greedharry. 

Immédiatement, le jeune homme a été placé en état d’arrestation après que les policiers ont décliné leur identité. Une fouille sur lui a permis aux policiers de saisir six paquets de haschich ainsi que 12 paquets de cannabis.

Questionné sur la présence de cette drogue sur lui, le jeune homme a affirmé aux policiers qu’il ne faisait que « tras enn lavi ». Il a été placé en état d’arrestation et a été inculpé de trafic de drogue devant le tribunal de Flacq. Il a bénéficié d’une liberté conditionnelle.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !