Live News

Il tue son épouse et dit à son frère: «Mone fini touy li. Mone touf li»

Nasureedhin Mohammed, 38 ans, a avoué avoir tué sa femme, Shabneez, 35 ans. Il est passé aux aveux peu après son arrestation, ce mardi matin 10 septembre. 

Nasureedhin Mohammed a étranglé son épouse car il la soupçonnait d’entretenir une relation extraconjugale. Son forfait commis, il a fait des aveux à son frère Asraf.

Le drame s’est joué au domicile du couple, à Bel-Air-Rivière-Sèche. 

Asraf, le frère du présumé meurtrier, s’est confié à TéléPlus. «Il m’a dit qu’il allait surveiller les mouvements de son épouse car il la soupçonnait d’entretenir une liaison extraconjugale. Lin sonne mwa. Lin dir mwa ‘mone fini touy li. Mone touf li. Mo pa kone si pa lin mort ou pan mort. Il m’a dit qu’il allait se suicider. Je lui ai conseillé de se rendre à la police », a déclaré Asraf. 

Aux dires de ce dernier, Nasureedhin Mohammed «rencontrait des problèmes. So la tête fatigué». 

Selon Zebha, la belle-sœur de la victime, Nasureedhin Mohammed aurait aussi agressé ses deux fils, âgés de 10 et 14 ans, lors d’une dispute conjugale qui a éclaté ce matin. 

«Il a agressé son épouse ce matin. Il a agressé ses deux fils, l’un à la tête et l’autre au nez. Le couple ne se disputait pas souvent», a déclaré Zebha sur Radio Plus à la mi-journée. 

Selon les premiers éléments de l’enquête, Shabneez Mohammed a été étranglée. Une autopsie sera pratiquée dans le courant de la journée. 

L’enquête est menée par la Criminal Investigation Division de la région.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !