Actualités

Il se battait contre la maladie : le judoka Alougen Canjamalay meurt à 23 ans

Alougen Canjamalay Alougen avait des rêves, malgré son souci de santé.

Alougen Canjamalay avait fait la Une du Défi Plus de samedi dernier et c’est avec tristesse que nous avons appris que le judoka, qui est âgé de 23 ans, est décédé. Sa famille et ses amis sont effondrés.

Il voulait vivre. C’est ce que qu’il nous avait dit quand nous l’avons rencontré jeudi dernier dans la salle de radiothérapie à l’hôpital Victoria, Candos. Il nous parlait de ses rêves et de son amour pour le judo. Malheureusement, c’est lors d’une compétition de judo qu’il avait été blessé. Depuis, il a eu plusieurs complications de santé. Il y a deux ans, il s’est fait amputer du pied gauche. Et c’est avec beaucoup de difficulté que sa famille avait cherché de l’aide pour financer ses traitements et déplacements à l’étranger.

Dans l’article du samedi 1er juin, il avait tenu à ce qu’on partage son histoire : celle d’un jeune homme qui, depuis son enfance, avait consacré toute sa vie au judo et qui était promis à un bel avenir. Mais, aujourd’hui malade, il se sentait abandonné. Il a permis également de soulever la question sur l’importance d’une couverture médicale pour tous nos sportifs.

Depuis la publication de l’article, un bel élan de solidarité est né, notamment sur les réseaux sociaux. Ces derniers jours, il a reçu pas mal de visites : des judokas, de ses anciens camarades de classe et des personnes qui l’avaient côtoyé dans le passé. Son histoire a touché plus d’un et aujourd’hui ils sont tous tristes d’apprendre qu’il a quitté ce monde.

Ses proches tiennent à remercier toutes les personnes qui ont soutenu Alougen pendant toutes ces années ainsi que tous les médecins et infirmiers, à Maurice comme en Inde, qui se sont si bien occupés de lui pendant tout ce temps.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !