Faits Divers

Il refuse un lift à une dame : un motocycliste agressé et dépouillé de son argent

C’est une expérience qu’il n’est pas prêt d’oublier. Un jeune homme de 27 ans s’est retrouvé, le 3 octobre dernier, au mauvais endroit au mauvais moment. S’abritant de la pluie, une dame lui a demandé un lift à Bell Village. Soudain, trois hommes l’attaquent. La femme était leur complice. Ils ont fait main basse sur son argent et se sont enfuis.

La victime, domiciliée dans le Nord, faisait route vers son domicile quand ce vol avec violences s’est produit. « Il était environ 20 heures et il pleuvait ce soir-là », explique la victime. Cherchant à se protéger de l’averse, il a emprunté la Old Moka Road pour s’arrêter sous un arbre, non loin d’un distributeur automatique de billets, en attendant que le temps s’arrange. Il en a alors profité pour se rendre au guichet y effectuer un retrait.

Une voiture était stationnée à côté et une femme est sortie du véhicule. Elle s’était couvert la tête pour se cacher de la pluie. Ne se souciant pas de la dame le motard a retiré Rs 3 500 puis est reparti rejoindre son deux-roues. Alors qu’il s’apprêtait à traverser la route, la dame s’est approchée de lui. « Linn demane mwa enn lift, mon dire li non », a-t-il expliqué aux policiers. Soudainement, la porte de la voiture en stationnement s’est ouverte et trois hommes en sont sortis. « Il faisait sombre. Je n’ai pu les reconnaître. Ils m’ont asséné plusieurs coups de poings et des gifles », relate la victime. Il a tenté de se défendre, mais la femme s’est aussi mise de la partie et lui a donné un coup de poing à l’œil. Dans le feu de l’action, les malfaiteurs en ont profité pour lui prendre son argent. Leur forfait commis, les suspects sont remontés dans la voiture et ont pris la fuite. C’est alors qu’il s’est rendu compte que la somme qu’il avait retirée et Rs 1 500 déjà en sa possession avaient disparu. Ressentant des douleurs à l’œil, la victime s’est rendue à l’hôpital de Moka et a dû être admise. Ce n’est qu’après sa décharge que l’homme s’est rendu à la police de Line Barracks pour porter plainte. La police criminelle de Port-Louis Sud poursuit son enquête afin de mettre hors d’état de nuire cette bande de malfrats.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !