Faits Divers

Il meurt après avoir donné un coup de poing dans une vitre - Sa mère : «Mo pa ti kone si mo zanfan so lavi finn ale devan mo laport»

Marie Michelle Madelaine Marie Michelle Madelaine Castagnet, la mère du défunt, est inconsolable.

Eddy Castagnet, 52 ans, un habitant de Rose-Belle, est décédé après avoir donné un coup de poing dans une vitre de la porte d’entrée du domicile de sa mère. Celle-ci avait refusé de lui ouvrir.  

Marie Michelle Madelaine Castagnet, 73 ans, raconte que son fils Eddy était venu chez elle dans la soirée du lundi 27 août. Après avoir dîné, il est sorti et elle a verrouillé la porte. « Mon fils était ivre et il proférait des injures. Il avait l’habitude de me maltraiter et de m’agresser quand il était dans un état second. J’avais peur qu’il m’agresse si je lui ouvrais. Je l’ai donc ignoré », relate-t-elle.

La septuagénaire culpabilise. « Si mo zanfan ti dir mwa mama mo pe mor, vinn ouver laport, mo ti pou ouver. Gramatin vwazin kinn dir mwa mo garson pena konesans e ena disan partou. Mo pa ti kone si mo zanfan so lavi finn ale devan mo laport », explique-t-elle.

Ce drame la hante. « À chaque fois que je regarde cette porte, cela me donne des frissons. Je vois mon fils dans une mare de sang. J’ignorais que ce coup de poing allait lui être fatal. Car dans le passé, il a déjà brisé des panneaux de vitre et j’avais alerté la police de la localité », ajoute-t-elle.

La fille du défunt est, pour sa part, bouleversée. « Mon père a perdu la vie bêtement. Nous sommes tous sous le choc », dit-elle.

Selon le rapport d’autopsie, la victime est morte à la suite d’une exsanguination.

Les funérailles d’Eddy Castagnet auront lieu le samedi 1er septembre.