Faits Divers

Il met sa voiture en gage et évoque un vol : la victime arrêtée pour fausse déclaration après plus d’un an

Le jeune de 25 ans a été inculpé pour avoir fait une fausse déposition.

Tel est pris qui croyait prendre. C’est le cas d’un jeune homme de 25 ans, domicilié à Trèfles depuis l’année dernière, qui avait rapporté un cas de vol de sa voiture à Arsenal, Terre-Rouge, après plus d’un an. Au départ se présentant comme victime, le jeune homme s’est retrouvé sur les bancs des accusés. 

Dans son récit à la police en date du 29 mars 2018, le jeune homme avait expliqué qu’il avait garé sa voiture à Arsenal et qu’au bout d’un moment, en se rendant à son véhicule, il avait constaté que son véhicule avait disparu. Plus d’une année plus tard, soit le samedi le 5 octobre 2019, la voiture a été repérée par la police de Camp-Levieux. Un plombier était au volant de la voiture. Ce dernier a été remis aux policiers de Terre-Rouge pour la suite de l’enquête concernant ce vol allégué. 

Lors de son interrogatoire, le plombier s’est dissocié de tout délit. 

« Je n’ai jamais volé cette voiture. C’est un ami qui me l’a remise pour que je l’utilise », a-t-il expliqué aux enquêteurs de la CID de Terre-Rouge. Il a ainsi balancé le nom de son ami, un habitant de Trèfles, âgé de 26 ans. Lundi la police de Stanley s’est rendue chez cet agent de sécurité qui a été par la suite conduit dans les locaux de la police criminelle. 

Lors de son interrogatoire, l’agent de sécurité a précisé que le plaignant a menti dans sa déposition. Et de faire ressortir que ce dernier lui devait la somme de Rs 20 000 depuis février 2018. Il n’arrivait pas à rembourser le vigile. « On était ainsi tombé sur un accord. Je lui avais dit de me laisser sa voiture comme gage et que j’allais lui rendre la voiture quand il allait me rembourser ladite somme. Il m’a remis la voiture de son plein gré. À mon tour, j’ai remis la voiture à mon ami. À aucun moment il n’y a eu de vol », devait-il expliquer à la police. 

Le jeune homme de 25 ans a été par la suite convoqué par les policiers afin d’y voir plus clair dans cette affaire. Pressé de questions, il a fini par corroborer la version du plombier et du vigile. Il a reconnu avoir consigné une fausse déposition. Le plombier qui avait été inculpé a vu sa charge être rayée. Le vigile et son ami s’en sont sortis et désormais c’est le jeune homme qui se voit inculper pour «  false and malicious in denunciation and writing ». Il a été placé en état d’arrestation.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !