Live News

Il est handicapé, elle était veuve : ils ont trouvé l’amour grâce à une agence matrimoniale

Le jour de leur mariage, il y a cinq ans.

Elle a perdu son compagnon il y a dix ans. Il est devenu handicapé après un accident de la route et cherchait désespérément l’âme sœur. Depuis leur rencontre par le biais d’une agence matrimoniale, ils filent le parfait amour. 

Il se désespérait de trouver une compagne. Paralysé du côté gauche du corps après un accident de la route alors qu’il n’avait que 2 ans (voir plus loin), Michael Elise n’avait que peu d’espoir. Mais l’amour a fini par frapper à sa porte, aidé en cela par l’agence matrimoniale Meet Me Quick. Aujourd’hui, cela fait cinq ans qu’il est marié avec Quincy.

quincy
La famille respire le bonheur à quatre.

Rencontré à son domicile, à l’étage de la demeure des parents de Michael Elise, le couple respire le bonheur. Mari et femme, qui sont âgés tous deux de 38 ans, se sont créé un petit nid douillet, dont la simplicité ne cache en rien l’amour et le bien-être qui y règnent. Dans une chambre, les enfants jouent : Anaïs, 18 ans, née de la précédente relation de Quincy, et Dina, 8 ans, fruit de ses amours avec Michael Elise.

Leur rencontre était inespérée. Celle-ci est intervenue à un moment où ils n’y croyaient plus vraiment. « Depuis 2012, j’attends d’avoir une compagne. J’ai postulé dans différentes agences matrimoniales mais sans succès », confie Michael Elise. « Les femmes ne me voulaient pas à cause de mon handicap. Pourtant, je suis assez indépendant, je me débrouille bien », souligne-t-il.

Quincy, elle, explique que c’est sur l’insistance d’une collègue qu’elle s’est inscrite à l’agence matrimoniale Meet Me Quick. Elle révèle qu’elle a perdu son compagnon il y a une dizaine d’années. 

« J’étais affectée dans une compagnie de nettoyage de bureau à Bagatelle, j’avais une amie avec qui je partageais mes problèmes. Elle insistait pour que je refasse ma vie. Au début, j’étais réticente, mais elle a tellement insisté qu’elle m’a dirigée vers l’agence matrimoniale Meet Me Quick », raconte-t-elle. 

Notre foi, c’est notre force, c’est ce qui nous fait avancer chaque jour»

La directrice de l’agence lui montre deux photos, dont une de Michael Elise. « Elle m’a expliqué que malgré son handicap, Michael était une très bonne personne. » Le choix, pour Quincy, est immédiat. « Je pressentais au fond de moi qu’il allait me gâter. »

Une évidence

Leur première rencontre confirme l’évidence. Entre eux, c’est le déclic. Michael Elise et Quincy se mettent en couple. Après trois ans de concubinage, ils se marient civilement et religieusement. Depuis ils construisent leur bonheur à deux, prenant soin de préserver cette chance que la vie leur a offerte. 

« Nous nous sommes consacrés à améliorer tout doucement notre maison. Point de gaspillage. Michael ne travaille pas et vit de sa pension, moi je suis bonne et nounou », indique Quincy. « Ainsi, on ne fait pas d’excès, on économise sans se priver drastiquement. On est croyant. Notre foi, c’est notre force, c’est ce qui nous fait avancer chaque jour », affirme-t-elle.

Un accident change le cours de sa vie 

À l’âge de 2 ans, Michael Elise est victime d’un terrible accident. « J’étais avec ma grand-mère quand soudain j’ai traversé la rue. J’ai été renversé par une voiture. Je suis tombé sur la tête du côté gauche et une veine s’est cassée. » Il est hospitalisé pendant un très long moment. « Je suis resté longtemps dans le coma, j’ai même raté l’école. » Lorsqu’il se réveille enfin, il n’est plus le même. « Je suis devenu handicapé du côté gauche de mon corps, mais j’ai survécu. »

Directrice de l’agence matrimoniale Meet Me Quick 

Chandni Sookul : une « agwa » des temps modernes

Son objectif est de « coller » ou de faire du matching. Chandni Sookul, la directrice de l’agence matrimoniale Meet Me Quick, est dans le métier depuis 15 ans. Elle se fait un devoir de construire des couples. « Ceux qui m’approchent sont de toutes les couches sociales et de tous les âges, pas seulement les vieilles personnes. Il y a des professionnels de 25-30 ans qui sont tellement pris par leur travail qu’ils n’arrivent pas à se trouver un/e partenaire. Souvent, je suis invitée à leur mariage. J’y vais car, pour moi, c’est formidable. Je suis heureuse pour Michael et Quincy, c’est un couple merveilleux. » 

  • Ed nou pou kont ou!

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !