Actualités

Il a demandé à utiliser le cannabis pour des raisons médicales : la plainte constitutionnelle de Shirish Rummun renvoyée au 28 janvier 2020 

Shirish Rummun, ancien haltérophile, veut être soigné avec des médicaments à base de cannabis. Il a eu recours à la Cour suprême pour déposer une plainte en ce sens. Sa plainte constitutionnelle a été appelée, le jeudi 16 janvier 2020, devant la Master and Registrar et renvoyée au 28 janvier 2020.

La plainte de Shirish Rummun est dirigée contre l’État, le Secrétaire permanent du ministère de la Santé, le Pharmacy Board, le ministère de la Santé, l’Attorney General, le ministre des Affaires étrangères, le commissaire de police (CP) et le Directeur des poursuites publiques (DPP).  Shirish Rummun a retenu les services de Me Sanjeev Teeluckdharry et de l’avoué Rajendra Appa Jala. 

L’ancien athlète est atteint d’un cancer depuis décembre 2018. Il a expliqué, dans sa plainte, que des médecins étrangers lui ont conseillé de suivre des traitements à base de cannabis. Il affirme que les traitements médicaux approuvés, comme la chimiothérapie et les radiothérapies ont des effets secondaires importants sur le corps humain, contrairement à l’huile de cannabis. Shirish Rummun déclare que ses droits ont été bafoués et remet en question certains articles de la Dangerous Drugs Act qui criminalisent la possession de cannabis à usage thérapeutique et aussi bien que la culture de cannabis, entre autres. Selon le plaignant, ces articles sont anticonstitutionnels.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !