Live News

Il débourse Rs 650.000 pour immigrer au Canada : un aspirant chef serveur devient la proie d’un pseudo agent recruteur

Vinay avait placé toute sa confiance en un pseudo agent recruteur.

Vinay (prénom fictif), 39 ans, aspirait à un avenir meilleur en terre canadienne. Lui qui projetait de faire carrière comme chef serveur au Canada s’est fait rouler dans la farine en se faisant escroquer la somme de Rs 650 000. 

Il avait placé toute sa confiance en un pseudo agent recruteur qui s'est présenté à lui sous l'identité de Anil T.,  un habitant de Lallmatie. Prétextant être un cadre au sein de la compagnie d’aviation nationale, Anil T. a expliqué qu’en tant que Senior Boarding Officer, il avait la capacité d'entamer les démarches administratives pour que Vinay puisse  faire carrière au Canada. 

Ainsi, en vue de l'aboutissement de ce projet, Vinay et Anil T. se sont rencontrés en diverses occasions au St James Court à Port-Louis. Si Vinay a autant cru dans les démarches d’Anil T., c'est parce que ce dernier projetait l’image d’un homme sérieux et dévoué à sa tâche. Il raconte : « De par sa tenue vestimentaire et ses paroles convaincantes et remplies d’assurance, Anil T. avait l'air d'être un homme de parole et je lui ai donné mon approbation pour qu'il s'occupe de mon voyage au Canada ».  Ensuite, l'agent recruteur lui a réclamé de l’argent pour le voyage. « Je lui ai donné une somme de Rs 45 000 et Vinay m’a expliqué l’avoir remis  au secrétaire d'un ministre », dit Vinay, qui se voyait déjà dans sa nouvelle vie. Le jeune homme a aussi rencontré l’escroc en divers lieux, notamment à Curepipe, Rivière-du-Rempart et Roche-Noires, entre autres, pour lui remettre en plusieurs tranches une somme totalisant les Rs 650000.

En sus de l’argent, Anil T. a aussi demandé à Vinay de lui prêter sa voiture. « Durant le mois de mai dernier, il m'a demandé de lui laisser ma voiture pour faciliter ses déplacements, car il avait des soucis de santé et j’ai agréé à sa requête », poursuit Vinay, qui précise que fin août 2019,  quand Anil T. lui a remis sa voiture, la police d’assurance et son certificat de déclaration avaient disparu. 

Puis, le temps a passé et Vinay, qui a déboursé plus d'un demi-million de roupies, a réalisé que les démarches en vue de son voyage au Canada ne se concrétisaient pas. C’est alors qu’il fait part de ses doutes au pseudo agent recruteur et après avoir mené sa propre enquête, Vinay comprend qu'il a été victime d'une escroquerie. En effet,  Anil T. se prénomme en réalité Lyacootee.

Le jeune homme s’est rendu au poste de police de Pope Henessy où il a consigné une déposition à l'encontre du présumé escroc. La police a démarré une enquête au cours de la semaine dernière.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !