Live News

Il conteste sa déportation : le pilote Patrick Hofman retire sa demande de révision judiciaire

Patrick Hofman Le pilote Patrick Hofman était employé chez Air Mauritius.

Le pilote belge Patrick Hofman a retiré sa demande de révision judiciaire contestant la révocation de son permis de résidence par les autorités mauriciennes. L’affaire était appelée devant les juges Nirmala Devat et David Chan Kan Cheong, le mercredi 12 juin 2019.

L’homme de loi du pilote, Me Gavin Glover, Senior Counsel, a déclaré que « cette action déposée par son client n’a pas sa raison d’être. » Cela après la décision du Premier ministre, Pravind Jugnauth, d’amender la loi sur l’immigration (Immigration Act 2019). Loi qui a été votée le 17 avril 2019. De ce fait, Patrick Hofman a décidé de ne pas poursuivre son action en Cour.

D’autre part, le Senior Counsel a affirmé que son client se réserve le droit de contester cette décision du gouvernement d’amender cette loi, devant un forum approprié et en passant par la procédure adéquate.

Le 6 octobre 2017, le permis de résidence de Patrick Hofman avait été révoqué par les autorités mauriciennes. Il avait eu recours à la Cour suprême pour une révision judiciaire pour contester cette révocation. Dans son affidavit accompagnant sa demande de révision judiciaire, il dit avoir travaillé pour le compte d’Air Mauritius depuis 2003. En 2016, son permis de résidence avait été renouvelé pour une période de 10 ans.

Toutefois, son contrat avait, lui, été révoqué à la suite des évènements qui avait secoué Air Mauritius en octobre 2017. C’est ainsi que le bureau de l’Immigration lui avait fait savoir que son permis de résidence a été annulé avec effet immédiat et qu’il devrait quitter le sol mauricien. Cependant, Patrick Hofman est parvenu à rester sur le territoire à la suite d’un ordre de la Cour suprême.

Après son licenciement qu’il qualifie « d’injuste », le pilote réclame des dommages de Rs 45 millions à Air Mauritius. La compagnie a, elle, déposé une réclamation de Rs 126 millions au pilote pour rupture de contrat alléguée. Les deux procès se poursuivent.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !