Faits Divers

Il avait récupéré de la drogue dans l’enceinte du tribunal : un récidiviste condamné à cinq ans de prison 

Cour de Bambous L’accusé avait récupéré la drogue lors de sa comparution en cour de Bambous.

Le verdict a été prononcé, le mardi 20 août 2019, par la cour intermédiaire. Kamesh Bolaky, un habitant de Pointe-Aux-Sables, a écopé de cinq ans de prison et d’une amende de Rs 300 000 pour délit de drogue. L’accusé avait récupéré un colis contenant de l’héroïne, du cannabis et de la drogue synthétique dans les toilettes du tribunal de Bambous.

Kamesh Bolaky, âgé de 44 ans, avait plaidé coupable sous trois accusations de délit de drogue. Le délit avait été commis le 17 novembre 2017 en cour de Bambous. Ce menuisier, qui purgeait une sentence à la prison de Melrose, avait été présenté devant ce tribu-nal pour une autre affaire. Après sa comparution devant le magistrat, il avait demandé à utiliser les toilettes. À son retour, les officiers qui l’escortaient ont noté que la démarche de l’accusé était anormale. Ils l’ont alors soumis à une fouille corporelle et ont découvert dans son sous-vêtement un sachet contenant 5,94 grammes de cannabis d’une valeur de Rs 3 560, 2,75 grammes d’héroïne valant Rs 41 250 et 15 grammes de drogue synthétique d’une valeur de Rs 75 000.

La sentence a été prononcée par la magistrate Adeelah Hamuth. Celle-ci a rejeté la version de l’accusé. Ce dernier avait déclaré qu’il avait trouvé ce sachet dans les toilettes et qu’il vérifiait le contenu quand il a été surpris par ceux qui l’escortaient.

Casier judiciaire impressionnant

La cour a toutefois retenu la version d’un policier qui escortait Kamesh Bolaky. Ce dernier a déclaré que ses collègues et lui escortaient l’accusé au véhicule quand ils ont remarqué qu’il avait une drôle de façon de marcher. Ils l’ont ensuite soumis à une fouille corporelle. L’accusé avait caché un sachet en plastique dans son sous-vêtement. Selon le policier, Kamesh Bolaky avait admis que cette drogue devait être partagée en prison.

En prononçant le verdict, la magistrate a énuméré le casier judiciaire impressionnant de l’accusé. Ce dernier a cumulé des délits de vol avec circonstances aggravantes depuis l’âge de 17 ans. Il détient un seul antécédent pour possession d’héroïne et possession de seringue et avait alors écopé d’une amende.

Au total, Kamesh Bolaky a 25 condamnations à son actif. Ce qui indique, selon la magistrate, qu’il ne semble pas avoir tiré une leçon des nombreuses fois où il a été condamné. Car il persiste à commettre des délits alors qu’il purge déjà une sentence. De plus, la cour a noté qu’il a refusé de fournir des informations concernant la provenance de ce colis de drogue.

La cour a aussi souligné que la drogue cause d’énormes dégâts à la société et qu’il est primordial d’envoyer un signal fort.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !