Faits Divers

Il avait percuté un piéton en octobre 2014 : un marchand ambulant écope de quatre mois de prison

Cour intermediare

Mahmad Yaseen Khodabocus, marchand ambulant de 48 ans, a écopé de quatre mois de prison en cour intermédiaire, le mercredi 22 mai 2019, pour homicide involontaire par imprudence. Il conduisait une moto, dont il n’était pas propriétaire, sous l’influence de l’alcool. Il a percuté mortellement un piéton à Plaine-Verte en octobre 2014.

Cet habitant de Camp Yoloff était poursuivi devant la cour intermédiaire sous quatre accusations. Notamment « unwilling cause of homicide by imprudence », « driving motor vehicle with alcohol concentration above prescribed limit », « using uninsured motor vehicle » et « failing to effect transfer of a motor vehicle ». Mahmad Yaseen Khodabocus avait initialement plaidé non coupable. Il s’est par la suite rétracté et a plaidé coupable.

Permis sauté

Le verdict de la magistrate Darshana Gayan est tombé le mercredi 22 mai. Le marchand ambulant a écopé de quatre mois de prison sous la première accusation d’homicide involontaire par imprudence. Il a été disqualifié de permis de conduire pour tous types de véhicules pendant 24 mois.

Il a ensuite écopé de quatre mois de prison pour conduite en état d’ivresse. Enfin, la cour lui a infligé une amende de Rs 6 000 et une autre de Rs 5 000 pour « using uninsured motor vehicle » et « failing to effect transfer of a motor vehicle ». Il purgera ces peines concurremment.

L’accident est survenu le 20 octobre 2014 à Plaine-Verte. Mahmad Yaseen Khodabocus conduisait une moto quand il a percuté un piéton, France Patrick Gopee, âgé de 76 ans. Ce dernier est décédé neuf jours après l’accident des suites d’une fracture crânienne.

La cour a noté que l’accusé avait un taux d’alcool deux fois plus élevé que le seuil autorisé. Il a fait des aveux à la police. Le marchand ambulant avait présenté des excuses à la cour et à la famille de la victime lors du procès. Il a également réclamé la clémence de la cour et dit sincèrement regretter les faits.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !