Live News

Icac : les biens de Vicky Veeramootoo passés à la loupe

Vicky Veeramootoo a été libéré sous caution, ce mercredi après-midi 20 février 2019. Cet ancien cadre comptable d’une maison de jeux a été arrêté ce matin par les officiers de l’Independent Commission Against Corruption (Icac).

Le jeune homme incriminé est soupçonné d’avoir bénéficié de commissions frauduleuses lors de transactions financières faites vers l’étranger pour le compte de la maison de jeux.

L’affaire ne fait tout juste que démarrer. Les investigations vont donc se poursuivre car que les biens du suspect ne correspondent pas visiblement à ses revenus déclarés.

Les biens de Vicky Veeramootoo intéressent ainsi fortement les enquêteurs de la commission anti-corruption qui vont passer à la loupe l’ensemble de son patrimoine.

Un mode opération opératoire bien rôdé et qui n’a pas éveillé les soupçons à l’époque

Les faits délictueux dateraient notamment de 2011. Durant cette année-là, Vicky Veeramootoo avait été chargé de régler une dette à l’international à hauteur de 127 000 euros pour son entreprise.

Le jeune homme s’adresse alors à une société de transfert d’argent et non à la banque de la compagnie qui l’emploie.

Pour cette première transaction, l’ancien cadre comptable a touché Rs 390 000 de commissions.

Pas repéré au sein de sa compagnie et nullement inquiété à l’époque, Vicky Veeramootoo a suivi le même mode opératoire par la suite pour réaliser d’autres transactions illégales et empocher un petit pactole, avec des commissions récoltées à hauteur d’un montant de 1 million de roupies.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Food Donation