Live News

IBA (Amendment) Bill : «Ce projet de loi est une entrave à la Constitution», dit Shakeel Mohamed 

Le député rouge Shakeel Mohamed a soutenu lors des débats sur l’ independent BroadcastingAuthority (Amendment) Bill ce vendredi, que ce projet de loi est une entrave à la Constitution. Et qu’il porte atteinte aux droits fondamentaux pour la liberté d’expression dans une démocratie. Ce, tout en rappelant que tous les élus ont prêté serment sur la constitution du pays avant de siéger au parlement. Il a déploré qu’à part le Premier ministre, d’autres élus de la majorité qui sont des avocats ne figurent pas sur la liste des orateurs pour ce débat. « Les parlementaires qui ont une connaissance légale tels Collendavelloo, Obeegadoo, Ganoo ou Callichurn auraient pu être les voix ajoutées à ce débat pour le rendre plus intéressant », dit-il. Ce dernier a aussi fait ressortir que le rôle de la presse est d’informer et que ce projet de loi porte atteinte à la liberté d’expression.  

Selon lui, l’IBA (Amendment) Bill est proposé par le gouvernement dans le but de museler la presse et qu’il cible en particulier une radio privée. Mais encore, il dit ne pas comprendre comment le gouvernement peut venir avec un tel projet de loi alors que la situation dans le pays est catastrophique en raison des contaminations fatales de la Covid-19. 

« La priorité du Premier ministre devrait être des lois pour sauver des vies mais c’est l’IBA (Amendment) Bill qui est débattu en ce moment au parlement. Le poison dans la démocratie est ce gouvernement avec trop de pouvoirs dans les mains », soutient-il. 

Et de conclure qu’il faut accepter la vérité que le Premier ministre ignorera les interventions sur ce débat parlementaire et ses ministres iront dans son sens et voteront cette loi que les membres de l’opposition trouvent anticonstitutionnelle.

  • The news 218i Gran Coupé

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !