Monde

Huawei ouvre un nouveau front dans la guerre pour le contrôle des smartphones

Avec HarmonyOS, son nouveau système d'exploitation mobile le géant chinois des télécoms Huawei ouvre un nouveau front dans la bataille technologique avec les Etats-Unis en venant concurrencer frontalement Android sur un marché très spécifique mais extrêmement lucratif.

Le marché des OS pour smartphones qui se résume aujourd'hui à un duopole 100% américain : d'un côté Apple, avec son iOS qui équipe exclusivement ses iPhones, de l'autre Google, avec Android installé sur la quasi-totalité des concurrents de la firme à la pomme. HarmonyOS risque de peser lourd sur la balance. 

Dans un pays qui compte plus de 800 millions d'utilisateurs de smartphones, un écosystème d'applications très spécifiques et un patriotisme exacerbé par les récentes tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, Huawei dispose de tous les atouts pour tranquillement faire monter Harmony en puissance.

Bien plus que les caractéristiques techniques d'un appareil, l'OS est un facteur de fidélisation extrêmement fort, Apple par exemple se maintient principalement grâce à son iOS.
De quoi donner des sueurs froides à Google, qui pourrait être un des grands perdants de la guerre commerciale américano-chinoise.

Harmony ne se veut pas un système d'exploitation seulement pour les smartphones, mais aussi pour l'ensemble des objets connectés de Huawei, à l'image de sa nouvelle télévision intelligente, présentée le lendemain de son OS.

AFP

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective