Live News

HSC cuvée 2021 - Bourses : de nouveaux critères pour concourir

Dès ce lundi 18 janvier 2021, les recteurs aviseront les élèves du Higher School Certificate souhaitant concourir pour obtenir une bourse que certains critères ont été revus. Les formulaires dûment remplis devront être retournés au plus tard ce vendredi.

Le Mauritius Examinations Syndicate (MES) a envoyé une circulaire, en date du 15 janvier 2021, aux chefs des établissements scolaires du secondaire. Il leur parle des changements apportés à certains critères que doivent satisfaire les élèves du Higher School Certificate (HSC) pour pouvoir concourir en vue d’obtenir une bourse.

Un des nouveaux critères concerne le nombre d’absences autorisé. Celui-ci passe ainsi de 10 jours à 15 jours par an. Autre changement : le candidat devra avoir atteint l’âge de 20 ans au plus tard le 1er juillet de l’année durant laquelle il participe au State of Mauritius Scholarship Examination.

Il doit aussi être un citoyen mauricien résidant dans la République de Maurice pour une période ne dépassant pas les quatre années consécutives au 1er décembre de l’année durant laquelle se tiennent les épreuves. Pendant ce temps, il devra y résider durant trois mois consécutifs.

Les bourses concernées sont le Sir Seewoosagur Ramgoolam National Scholarship, le State of Mauritius Scholarship, l’Additional Scholarship (MERITORIOUS) et la MCB Foundation Scholarship 2021. Les candidats qui souhaitent poursuivre leurs études et obtenir une bourse devront se faire connaître dans les domaines suivants : Arts, Sciences, Economics et Technical.

Les élèves devront remplir les formulaires appropriés et les remettre à leurs recteurs respectifs au plus tard le vendredi 22 janvier 2021. Les responsables ont jusqu’au 1er février 2021 pour envoyer les noms au MES. La liste provisoire des candidats sera probablement « Gazetted » le lundi 15 mars 2021.

Ces amendements aux Education Regulations ont également été communiqués au Conseil des ministres le vendredi 15 janvier dernier. Les candidats doivent donc satisfaire les Regulations 24 (3) (a) et (b).

Si Harrish Reedoy, président de l’United Deputy Rectors and Rectors Union, concède que nous sommes dans une configuration de « new normal » à cause de la pandémie, il trouve cependant que les conditions sont communiquées tardivement.

Commentant le critère au sujet du nombre d’absences autorisé, il soutient que c’est une bonne chose qu’il passe de 10 à 15 jours par an. Décision que salue aussi Yann Jhugroo-Cangy, président du Student Front.

Toutefois, en ce qui concerne l’obligation d’avoir atteint ses 20 ans au 1er juillet, Harrish Reedoy estime que ce n’est pas clair. Il met en avant le fait qu’avant l’année scolaire qui a été chamboulée, l’élève prend part à ses examens pour la période de mars à juin. Plusieurs pourraient donc avoir plus de 20 ans. Nous avons tenté d’obtenir une réaction du MES, mais en vain.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !