Actualités

HSC 2018 - Critère ‘Merit & Social’ : fierté pour 23 boursiers additionnels

23 boursiers

La liste des lauréats, basée sous le critère ‘Merit and Social’, est connue depuis le mercredi 17 juillet. Il s’agit de 23 boursiers additionnels ayant participé aux examens du HSC l’année dernière.

De nouveaux noms s’ajoutent à la liste des lauréats du Higher School Certificate (HSC), cuvée 2018. Il s’agit de ceux tombant sous le critère ‘Merit and Social’. La particularité, cette année, est le cas de Nusayhah Bibi Hingah, candidate du Queen Elizabeth College (QEC), qui avait servi une mise en demeure au ministère de l’Éducation et au Mauritius Examinations Syndicate (MES), après la proclamation de la liste des lauréats en février dernier. Elle estimait qu’elle aurait dû être parmi les lauréats dans la filière sciences. Il y a également le cas de Wasseemah Jaumbocus qui est la première lauréate de la Seewa Bappoo SSS.

Ceux qui ont obtenu ces bourses sont : 16 candidats dont les revenus mensuels de leurs parents ne totalisent pas Rs 16 000 et sept autres  candidats dont les revenus mensuels de leurs parents ne dépassent pas Rs 9 500.

Nusayhah Bibi Hingah est soulagée d’avoir obtenu cette bourse

 « J’ai beaucoup travaillé pour obtenir cette bourse. Je suis très contente de l’avoir décrochée ». Telle est la déclaration de Nusayhah Bibi Hingah, habitante de Curepipe, visiblement contente d’avoir finalement obtenu cette bourse après tant d’efforts dans ses études. Les parents de cette jeune fille sont tout aussi fiers de cette nouvelle. 

Ses parents, marchands de légumes, remercient toutes les personnes qui les ont soutenus. « Nous avons toujours soutenu notre fille. Nous savons quels sont les efforts qu’elle a dû fournir pour obtenir ce résultat. Nous sommes très reconnaissants envers Dieu et envers toutes les personnes qui étaient à nos côtés dans ces moments d’épreuve », soutient Naseem, sa mère.

L’ancienne élève du QEC avait fait une demande au MES pour connaître les raisons pour lesquelles elle ne figurerait pas sur la liste des lauréats, cuvée 2018, proclamée le 8 février dernier. Dans un Media Statement, le Cambridge Assessment International Education a confirmé qu’il n’y a pas eu d’erreur. La jeune fille se trouve à la 10e place, sur la liste du « Scholarship Rank Orders : Mauritius Science Side Girls Scholarship », alors que sur la liste du « Mauritius Top 500 Scholarship », elle est à la 36e place, devançant la lauréate Rabiah Ibrahim Bahemia qui est à la 37e place. Nusayhah a déjà une place à l’Université de Maurice (UOM) où elle étudiera la médecine.


Wasseemah Jaumbocus, première lauréate du Seewa Bappoo SSS

wasseemahÉlève du collège Seewa Bappoo SSS, Wasseemah Jaumbocus est à sa première tentative aux examens du HSC. « Je suis contente pour la fierté que je procure à mon collège. Je suis ravie pour mes parents qui ont fait beaucoup de sacrifices. Je n’y serai pas parvenue sans mes professeurs, surtout Mme Rex, ma prof de Food Studies, et ma grande sœur, prof de Chimie ». La rectrice, Mira Bissoonauthsingh, affirme que « Wasseemah mérite amplement d’être la toute première lauréate du collège…». Wasseemah est la benjamine d’une fratrie de trois filles. Son père est retraité et sa mère femme au foyer. Elle poursuivra ses études à l’Université de Maurice. « Le droit me passionne depuis toujours. Je souhaite devenir avocate, avouée ou notaire. »


Keshwari Perbhoo : « Cette bourse vient soulager financièrement ma famille »

keshwariKeshwari Perbhoo, 19 ans, est la nouvelle boursière additionnelle pour la filière des sciences 2018. « C’est un travail assidu qui a porté ses fruits, » indique-t-elle. Après des études secondaires au Dr Maurice Curé State College, c’est à l’Université de Maurice qu’elle envisage de faire un Bsc Computer Science. Cette bourse vient soulager financièrement sa famille. Elle pourra désormais continuer ses études tertiaires en toute quiétude. Keshwari aspire à devenir Web Developer. Orpheline de mère depuis ses 9 ans, Keshwari fait aujourd’hui la fierté de son père Jayram Perbhoo qui souffre d’un handicap depuis la naissance. Cette habitante de Pont-Colville, Nouvelle-France, a une passion pour la danse et la lecture. Elle est un grand fan de l’auteure américaine Nora Roberts.


Oomay Shahiirah Bibi Dowlut : « Mon ambition est de devenir chercheuse » 

oomayCette bourse additionnelle pour la filière technique est une belle surprise pour Oomay Shahiirah Bibi Dowlut. Cela lui permettra de concrétiser son ambition de devenir chercheuse en Intelligence Artificielle. La jeune habitante de Phoenix confie ne pas savoir dans quelle université elle jettera son dévolu. Toutefois, elle souhaite poursuivre ses études dans les sciences physiques. En tant que première lauréate de la famille, elle fait la fierté de son père Razah, malvoyant depuis 13 ans, et de sa mère Nazbin, femme au foyer. La jeune fille a pour passion le dessin. 


Muhammad Mullboccus : « Je poursuivrai mes études en médecine » 

muhammadEx-élève du collège Royal de Port-Louis, Muhammad Mullboccus, 19 ans, remercie Dieu avant tout. Il fait la fierté de sa mère Zainab, femme au foyer et de son père Khalid, homme d’affaires. Ce dernier parle de son fils comme étant un enfant qui a toujours fait ses preuves à l’école. Muhammad Mullboccus habite la rue Arsenal à Port-Louis. Pour l’heure, il ne sait pas dans quelle université il poursuivra ses études en médecine. Durant son temps libre, il fait de la lecture et joue au badminton. Il fait aussi du bénévolat. 


Yvans Angel Jeffrey Fumier : « Je prends une année sabbatique avant l’université » 

yvansVéritable passionné de tout ce qui a trait au monde électronique, mécanique et robotique, Yvans Angel Jeffrey Fumier, ex-élève du collège Royal de Port-Louis, souhaite poursuivre ses études dans l’ingénierie. Le boursier de la filière des sciences affirme toutefois qu’il va prendre une année sabbatique avant de mettre cap sur l’université de son choix. Histoire de prendre le temps pour éplucher correctement ses options universitaires. Cet habitant de Saint-Pierre fait la fierté de son beau-père Ahssan Achichaou qui œuvre dans le domaine des cosmétiques et de sa mère Jenny, General Worker dans une école à Belle-Rose. 


Rhavish Kumar Tangar : « Cette bourse est une aubaine »

rhavishCette bourse est une aubaine pour Rhavish Kumar Tangar qui a étudié la filière économique au collège Sookdeo Bissoondoyal State College. « Cette bourse est une aubaine. Elle me permettra d’aider ma famille à mon tour », reconnaît ce jeune de New-Grove. « Depuis le décès de mon père, nous vivons uniquement d’une pension. Mon frère aîné vient d’obtenir son diplôme. Il enchaîne les boulots à mi-temps. Ce qui nous permet de faire bouillir la marmite. » Sa mère Sunita est heureuse. Élever quatre enfants sans son mari est un vrai défi. « Mon fils a toujours été studieux et aujourd’hui ses efforts ont payé. Je suis fière de sa réussite », exprime-t-elle. Rhavish était classé Top 32 dans la filière économique à Maurice en 2018. Il compte poursuivre ses études en comptabilité. 


Sandowen Ramasawmy : « Je souhaite me spécialiser dans la science actuarielle »

sandowenActuellement en Inde, Sandowen Ramasawmy, ex-élève du collège John Kennedy, a appris la bonne nouvelle de sa sœur. « Je suis content de faire la fierté de mes parents qui ont fait beaucoup de sacrifices pour moi », explique le lauréat. Sandowen a aussi fait beaucoup de sacrifices. Son conseil : « Être constant dans le travail et pratiquer beaucoup de ‘Past Papers’ ». Il souhaite poursuivre ses études dans la filière des sciences en se spécialisant dans la science actuarielle en Inde ou au Canada.  


Marie Heldy Séverine Meunier : « Je retournerai à Rodrigues pour le développement de mon île »

marieMarie Heldy Séverine Meunier, de Rodrigues College, est ravie que tous ses efforts aient porté leurs fruits. Elle a déjà des projets en tête. « Je poursuivrai mes études dans l’ingénierie électronique à Maurice. Après mes études, je retournerai à Rodrigues pour le développement de mon île. » La lauréate attribue son succès à beaucoup de devoirs et de révisions. « Mes professeurs m’ont aussi beaucoup aidé », confie-t-elle. Son conseil aux autres : « Ne jamais baisser les bras et toujours persévérer ».


Varshini Roopun : « Cette bourse est une grande opportunité pour moi »

varshiniVarshini Roopun, ex-élève à la Sodnac SSS, est reconnaissante envers ses parents. Son père est marchand de légumes à la foire de Quatre-Bornes et sa mère, femme au foyer. Cette habitante de Belle-Rose a aussi une pensée pour ses deux sœurs et le personnel du Sodnac SSS qui ont contribué à son succès. « Cette bourse est une grande opportunité pour moi. Elle me permettra de poursuivre mes études à l’île Maurice ou à l’étranger pour être actuaire ou Financial Analyst. »


Deux collèges privés à l’honneur :  la Doha Academy et l’Islamic Cultural College 

Les deux recteurs de ces établissements scolaires ne cachent pas leur joie. « C’est une grande fierté pour le collège et une belle récompense pour les profs. Cela représente un challenge pour les années à venir. Chaque année nous avons de plus en plus de classés et de lauréats », affirme Osman Jambocus, recteur de la Doha Academy. Les deux lauréats du collège sont Anas Bin Ahmad Domun et Muhummad Sa’a Iqbal Panchoo. Les deux parlent d’une préparation assidue avec beaucoup de révisions et de discipline. 

Le recteur de l’Islamic Cultural College décrit le lauréat Muhammad Twahir Zuhayr Nizamuddin Essmallgee comme étant un élève brillant, qui a bien écouté les conseils de ses profs et en qui ses profs avaient beaucoup d’espoir. Orphelin de père, le jeune homme veut suivre les traces de sa mère et se perfectionner dans le domaine éducatif. 

Mikaël Joey Jean Pierre fait la fierté de Sir Abdool Razack Mohamed SSS 

Ils applaudissent tous ce jeune homme. Son recteur Kailash Gokhulsing le décrit non seulement comme un élève studieux mais aussi comme une personne au grand cœur. Il avance que Mikaël Joey ne manquait jamais de venir en aide à ses amis. « De plus, il ne s’absentait jamais et avait été classé 2ème aux examens du School Certificate. »


La liste des boursiers additionnels 

SCIENCE SIDE 
Garçons   
1. FUMIER Yvans Angel Jeffrey Royal College Port Louis 
2. SUNTOO Priktish Rao Sir Leckraz Teeluck SSS 
3. DOMUN Anas Bin Ahmad Doha Secondary School 
FILLES   
1. HINGAH Bibi Nusayhah Queen Elizabeth College 
2. BUNDHOO Bibi Hafsah Lady Sushil Ramgoolam SSS
3. PERBHOO Keshwari Dr Maurice Curé State College
ECONOMICS SIDE 
1. TANGUR Rhavish Kumar Sookdeo Bissoondoyal State College 
2. PANCHOO Muhammad Sa’d Abdl Wakeel Ibn Iqbal  Doha Secondary School GIRLS
3. ATCHIA Zaahidah Renganaden Seenevassen SSS
4. BOOJHAWON Toolsi Devi Rabindranath Tagore Secondary School 
TECHNICAL SIDE 
Fille   
1. DOWLUT Bibi Oomay Shahiirah  Dr Maurice Curé State College 
RODRIGUES 
Garçon  
1. HEEROO Jean Bryan Yvans Le Chou College 
Fille   
1. MEUNIER Marie Heldy Severine Rodrigues College 
CANDIDATES NOMINATED AGAINST VACANT SLOTS 
1. RAMASAWMY Sandowen John Kennedy College 
2. RAMJEET Kesha Bon Accueil State College 
3. DOMUN Zaahirah Bibi Haajerah Droopnath Ramphul State College
7 Additional Scholarships scheme
Garçons   
1. JEAN PIERRE Mikaël Joey Sir Abdool Razack Mohamed SSS 
2. MULLBOCCUS Muhammad Royal College Port Louis 
3. ESSMALLGEE Muhammad Twahir Zuhayr Nizamuddin Islamic Cultural College Form VI 
Filles   
1. DOSIEAH Rodasi Droopnath Ramphul State College 
2. ROOPUN Varshini Sodnac SSS
3. SEECHURN Yojna Queen Elizabeth College 
4. JAUMBOCUS Wasseemah Widaad Seewa Bappoo SSS

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective