Actualités

Hôtel de ville de Curepipe : la structure interne en piteux état

Hôtel de ville de Curepipe Le plafond de l’Hôtel de ville a été ravagé par l’infiltration d’eau depuis des années.

Depuis que les travaux ont débuté, il y a trois mois, le constructeur s’est retrouvé devant une véritable catastrophe. Tout le plafond de l’Hôtel de ville a complétement été ravagé par l’infiltration d’eau depuis des années. C’est ce que nous confirme le maire de la ville lumière, Hans Marguerite.

« Les travaux ne sont pas visibles de l’extérieur du bâtiment, car le constructeur a fort à faire avec le plafond et la toiture de l’Hôtel de ville », explique Hans Marguerite. Il ajoute que « le toit a été complétement ravagé par l’eau de pluie et les moisissures. » Il dit que c’est pour cette raison que les travaux sont centrés dans la structure interne du bâtiment.

Toutefois, à la mairie de Curepipe, on se veut rassurant. Il ne devrait pas avoir de retard. L’Hôtel  de ville retrouvera une seconde jeunesse d’ici juillet 2020, avec un investissement de Rs 145 millions pour ces rénovations.

Le contrat de rénovation a été alloué à la compagnie RBRB Construction Ltd, qui a pris possession de ce bâtiment patrimonial depuis le 4 février 2019. Les travaux devraient durer 18 mois. Entre-temps, c’est le consultant de la municipalité, Desai &Associates Ltd, qui se charge de superviser les travaux en cours.

Afin de prévenir que l’Hôtel de ville ne tombe de nouveau en ruine, la mairie songe à mettre de côté un budget annuel pour assurer la maintenance.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !