Xplik ou K

Hôpital Victoria : un patient porte plainte contre un spécialiste de la Burns Unit

Rama suivait un traitement après une grefle à la Burns Unit.

Rama Chandraduth, 77 ans, un habitant des Plaines-Wilhems, suivait un traitement après une greffe à la Burns Unit de l’hôpital Victoria. Il se plaint d’avoir été rudement reçu par un spécialiste qui l’a renvoyé à la maison sans le traitement et sans qu’il n’obtienne un rendez-vous. 

Selon le plaignant, le médecin, qui a été décoré l’an dernier, se comporte de manière arrogante envers tout le monde, que ce soit les patients ou le personnel soignant. Il a porté plainte contre le médecin au poste de police de l’hôpital le vendredi 30 août.

« Si ce que ce monsieur avance est vrai, alors c’est un comportement inacceptable de la part du médecin. En général, la situation n’est pas similaire à celle-ci », explique Jameer Yeadally, attaché de presse du ministère de la Santé.

« Quand un patient consulte un médecin, l’approche verbale pour remonter son moral compte pour 80 % et le traitement et les médicaments pour 20 % dans sa guérison. Cette attitude est prônée dans un “continuous development program”. D’ailleurs, le ministre de la Santé, Anwar Husnoo, a déclaré que sans patient, il n’y a pas de médecin », ajoute l’attaché de presse.

« Je vais m’occuper personnellement du dossier du plaignant pour lui faire avoir un rendez-vous avec un autre médecin », indique-t-il. Selon lui, le surintendant actuel de l’hôpital effectue un excellent travail dans l’ombre.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !