Xplik ou K

Hôpital Victoria: un malvoyant déplore un manque d’égard envers les handicapés

L’autopsie de la victime a été pratiquée à l’hôpital Victoria
Rosario est malvoyant, mais aussi athlète professionnel. Notre homme a représenté Maurice aux Jeux des îles 2015. Il a même décroché une médaille d’or. Il pratique le 100m, le 200m et le 400m pour aveugles. En septembre prochain, il participera aux jeux paralympiques qui se tiendront au Brésil. Durant son entraînement, la semaine dernière, il s’est blessé à la main gauche et s’est rendu à l’hôpital Victoria, à Candos, pour y recevoir des soins. Or, lorsqu’il est passé à la pharmacie de l’hôpital pour récupérer ses médicaments (10 comprimés de Diclofénac et 10 comprimés d’antibiotiques), il a vite déchanté. Rosario a dû attendre plus d’une heure, car il s’est rendu compte qu’aucune considération spéciale n’est accordée aux personnes souffrant d’un handicap. « Lorsque je suis arrivé à la pharmacie, l’agent de sécurité m’a donné un ticket portant le numéro 709. Mais d’après l’écran, on était encore au numéro 610. » Lorsque Rosario en a parlé à la pharmacienne, celle-ci lui a répondu que « handicapé ou pas, ou bizin atann ou tour kouma tou dimounn ». Pourtant, affirme Rosario, des affiches placardées çà et là indiquent que les personnes âgées et handicapées ont la priorité. « Tout cela est faux », peste-t-il. Sollicité, le responsable de communication du ministère de la Santé confirme que, généralement, les pharmacies des hôpitaux disposent d’un comptoir réservé aux personnes âgées et handicapées. Le patient doit alors informer l’agent de sécurité de son état de santé et celui-ci doit faire le nécessaire.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective