Live News

Hôpital ENT : un policier porte plainte pour «maltraitance» envers sa grand-mère

Un policier a porté plainte contre des membres du personnel du nouvel hôpital ENT de Vacoas. Dans sa déposition au poste de Vacoas, il allègue que sa grand-mère de 88 ans aurait subi de « mauvais traitements » depuis son admission, le mercredi 22 septembre.

Sur les ondes de Radio Plus, ce lundi 27 septembre, le policier avance que sa grand-mère n’a reçu aucune aide pour faire sa toilette. « Ma grand-mère subissait une sorte de maltraitance. Elle est privée de soins hygiéniques. Li enn dimounn ki ena 88 ans. Li lor lili, ena lasond ar li. Bann-la pa pe begn li ni pe bross so ledan. Zot pe donn li sifon mouye pou pas lor li », déclare le constable. Il affirme qu’il compte même alerter la National Human Rights Commission. 

Sollicité pour une version, le Dr Soobaraj Sok Appadu, surintendant de l’hôpital ENT, affirme, de son côté, n’avoir reçu aucune plainte de cette patiente. Il ajoute qu’elle a été transférée à l’hôpital Victoria, Candos, car son état de santé s’est amélioré.

Le Dr Soobaraj Sok Appadu rassure, dans la foulée, que tous les patients alités reçoivent leur douche au quotidien avec l’aide d’un ‘nursing officer’.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !