Actualités

Hôpital Dr A. G. Jeetoo - Transfert des malades : mésentente entre infirmiers et ambulanciers

Le transfert des malades de la salle à l’ambulance est à la base d’une mésentente entre les ‘Ambulance Attendants’ et les infirmiers à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo actuellement. Ce qui a nécessité l’intervention du Regional Health Director de l’établissement qui a invité les parties concernées à assumer leurs responsabilités.

« Le transfert des malades qui sont alités ou qui ne peuvent se déplacer seuls est la responsabilité des infirmiers et des ambulanciers. » C’est ce que fait comprendre le Dr Ismet Nawoor, Regional Health Director de l’hôpital Dr A. G. Jeetoo. Il a même fait sortir une circulaire pour rappeler à chacun son rôle et espère que les choses vont rentrer dans l’ordre rapidement, afin qu’il n’ait pas à prendre des sanctions.

Certains ‘Ambulance Attendants’ refuseraient de récupérer les patients dans les salles avec leur brancard d’ambulance pour les conduire à leur véhicule. Ils arguent que ce n’est pas leur travail. Pour leur part, les infirmiers en salles affirment que cela fait partie du travail de ceux-ci et qu’ils ont le devoir de le faire.

Les deux parties se renvoient ainsi la balle et au final ce sont les patients qui en font les frais. Ils se retrouvent à attendre de longues heures pour leur transfert de l’établissement de santé où ils ont été admis, pour aller dans un autre pour des analyses ou pour y être admis. Cela concerne aussi ceux qui ont eu l’autorisation de quitter le milieu hospitalier après leur traitement, mais qui ne peuvent se déplacer seuls.

Le Regional Health Services Administrator et le Regional Nursing Administrator ont été convoqués pour une rencontre, afin d’assainir la situation. Ce qui a abouti à une circulaire. « J’ai donné des instructions claires et nettes que d’après leur régime de travail et pour la convenance des patients, les infirmiers et les ambulanciers doivent s’assurer du transfert des patients de la salle à l’ambulance », fait comprendre le Dr I. Nawoor.

Il déplore les différends qui ont surgi récemment. Il ajoute qu’il va prendre des sanctions à l’encontre de ceux qui ne respectent pas les dispositions de la circulaire. Mais il préfère des arrangements à l’amiable entre les parties concernées, au lieu d’arriver à de telles mesures.  

Le problème de transfert des patients ne se limite pas à l’hôpital Jeetoo. D’autres établissements font ou en ont fait l’expérience : l’hôpital Victoria et Jawaharlal Nehru. Selon le personnel de ces deux établissements, un manque d’organisation et de planification serait à l’origine de ce problème. Ajouté à cela, il y aurait de la mauvaise volonté. Il y a aussi le transport des patients pour les sessions de dialyse.

Le Dr I. Nawoor espère qu’un compromis sera trouvé au plus vite et que tout rentrera dans l’ordre le plus rapidement possible. Il assure que tout a été mis en œuvre, afin que les patients ne soient pas pénalisés par cette situation.

Nous avons essayé d’avoir une déclaration d’un responsable de la Ministry of Health Transport Workers Union, qui est restée injoignable. Du côté de la Nursing Association, le secrétaire général Mahadeo Gondeea déplore « le manque d’humanité des ambulanciers ».

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !