Xplik ou K

Hôpital Brown-Séquard : Il allègue que son frère a été frappé par le personnel 

Les traces de blessures sur le corps de Manoj.

Manoj, âgé de 50 ans, admis à l’hôpital Brown-Séquard depuis le 13 octobre, allègue avoir été frappé par deux employés de cet établissement dans la nuit du dimanche 28 octobre. 

Ce n’est que le mardi 30 octobre que Sankhar, le cadet de Manoj, a découvert des traces de blessures sur le corps de son frère. « Je suis allé le voir et lorsque je l’aidais à s’habiller, j’ai remarqué qu’il portait des blessures. J’ai constaté qu’il était perturbé et lorsque je lui ai posé des questions, il hésitait à répondre. J’ai insisté et il m’a dit que deux domestiques l’avaient frappé durant la nuit du 28 octobre parce qu’il avait renversé un verre de lait. »

Hors de lui après les confidences de son frère, Sankhar est allé voir le surintendant de l’hôpital et a consigné une plainte au poste de police situé dans l’enceinte de l’établissement. Selon Sankhar, son frère souffre de dépression depuis bientôt 25 ans et a toujours suivi des traitements à l’hôpital Brown-Séquard. Sankhar se plaint que « jusqu’à présent, rien n’a été fait et il me semble que personne n’a levé le petit doigt par rapport à cet incident », proteste-t-il. 

Valentina Sheik Hossen, la surintendante de l’hôpital, explique qu’elle attend une plainte en écrit de la part de ce patient ou d’un de ses proches. « Je réprouve un tel comportement envers des patients de la part du personnel. Je trouve que c’est condamnable, mais il faut d’abord le prouver. C’est pourquoi on a demandé à son frère de porter plainte en écrit le plus vite possible et à partir de là, on initiera une enquête ».