Live News

Hommage à Guillaume Domingue : la parole à ses anciens collègues 

Le décès de Guillaume Domingue, 36 ans, aux petites heures ce mardi 18 janvier a plongé dans la tristesse ses anciens collègues. Ils ont tenu à lui rendre hommage.

Venen Coolen : « Un bon vivant qui avait du talent »

Pour Venen Coolen, directeur d’antenne de Radio Plus, la disparition de Guillaume Domingue, est une grande perte pour le monde radiophonique.

«Guillaume était un bon vivant et il avait du talent. Il mettait de l’ambiance à l’antenne et apportait de la joie dans le cœur de ceux qui passaient par des moments difficiles », confie Venen Coolen. D’ailleurs, poursuit-il, « je ne pense pas qu’on puisse avoir un autre animateur aussi doué pour mettre l’ambiance à l’antenne. Il faisait certes des erreurs à l’antenne mais ses qualités surpassaient tout ».

Ton Simon : « Aussitôt qu’il prenait le micro, il oubliait ses soucis »

Ton Simon a partagé l’antenne avec Guillaume pendant des années. Il garde de lui l’image d’un professionnel qui ne laissait jamais transparaître ses petits soucis à l’antenne.

«Aussitôt qu’il prenait le micro, il oubliait tous ses soucis. Il ne laissait jamais rien transpirer à l’antenne. J’admirais la passion qu’il avait pour son travail. J’ai appris beaucoup de lui car il était très professionnel à l’antenne. Je n’en garde que de bons souvenirs. Quand il venait le matin, il disait ‘Ton, nou met la faya zordi’ », raconte Ton Simon.

Selven Sooben : « Son départ est inattendu »

C’est avec tristesse que Selven Sooben, réalisateur à la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC), a appris le décès de Guillaume Domingue. Les deux hommes ont travaillé ensemble durant les premières années de Radio Plus. Selven Sooben était technicien à la radio de 2002 à 2013. 

« Guillaume Domingue a commencé très jeune comme animateur à Radio Plus. Un jour, je lui demandais sans cesse d’allumer son micro pour démarrer son émission. Il parlait mais en vain. Puis j’ai réalisé que c’est ma voix qui passait à l’antenne au lieu de la sienne », se souvient-il. Les collègues organisaient souvent des sorties durant le week-end.

Puis, Selven Sooben a eu l’occasion de travailler avec Guillaume Domingue sur l’émission « La Matinale ». Ils ont aussi fait partie de l’équipe de « La Matinale » pendant deux semaines en Afrique du Sud pour la Coupe du monde de 2010 et les Jeux des îles aux Seychelles en 2011. « Guillaume a toujours été une personne joviale et remplie d’énergie. Son départ est inattendu. » 

Souvent, il croisait Guillaume Domingue dans les couleurs de la station de radiotélévision nationale, quand ce dernier y travaillait comme animateur.

Émission spéciale : Radio Plus rend hommage à Guillaume Domingue

L’équipe de Radio Plus a eu la tâche difficile d’annoncer le décès de son ancien collègue, Guillaume Domingue, à 6 h 30 en ce mardi férié. Jusqu’à 9 heures, l’émission « Allô Maurice » lui a rendu hommage. 

Ses chansons préférées comme « Forever » de P-Square, « Cecilia » de Dider Clarel, « Le dernier slow » de Joe Dassin, la chanson titre du film « Kal Ho Naa Ho » et « Ôté La Réunion » medley d’Alain Ramanisum ont été diffusées. 

Sur cette dernière chanson, Guillaume Domingue mettait l’ambiance dans le studio de Radio Plus et disait « Konekte mama, konekte ». Venen Coolen, Jean-Luc Émile, Ton Simon, Mamie Kloune et Subhasnee Luchmun Roy ont partagé les années passées aux côtés de leur ancien collègue. 

Les auditeurs ont aussi envoyé des messages vocaux à Radio Plus.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !