Faits Divers

Homicide involontaire par imprudence : un septuagénaire mis à l’amende

L’accusé a indiqué que le motocycliste zigzaguait sur la route.

Un septuagénaire a écopé d’une amende de Rs 70 000 pour homicide involontaire par imprudence devant la Cour intermédiaire. Il avait percuté un motocycliste, le 20 septembre 2015, à Baie-du-Tombeau. Celui-ci avait succombé à ses blessures sept jours après.

Le septuagénaire répondait d’homicide involontaire par imprudence devant la Cour intermédiaire. Il avait plaidé non coupable et, toutefois, a été jugé coupable par la magistrate Bibi Razia Jannoo-Jaunbocus. Il a écopé d’une amende de Rs 70 000. Son permis de conduire a été suspendu pour une période d’une année. 

Selon l’accusé, il était au volant d’une voiture et roulait en direction de Le Goulet à une vitesse de 45 km/h aux alentours de 16 h 15. 

L’accusé a déclaré qu’il a vu un motocycliste devant lui qui allait dans la même direction. Selon lui, celui-ci zigzaguait sur la route. Il aurait tenté de le doubler et l’aurait frôlé. Il allègue que la moto s’est penchée vers sa voiture et que ce serait pour cette raison qu’il l’a éraflé. Il n’aurait pas pu bifurquer sur sa droite, car il y avait des véhicules qui venaient en sens opposé. 

L’accusé a déclaré s’être arrêté plus de dix mètres après le lieu de l’impact. Le motocycliste saignait du nez et son casque intégral s’était détaché. Ce dernier a alors été transporté à l’hôpital et il a rendu l’âme sept jours après. Selon le rapport du chef du département médico-légal, le motocycliste, 65 ans, est décédé des suites des blessures à la tête. 

Dans son verdict, la magistrate a souligné que l’accusé a été imprudent, parce qu’il a pris la décision de doubler le motocycliste, alors qu’il a vu que ce dernier zigzaguait. D’autant plus qu’il a admis qu’il y avait des véhicules en sens opposé et qu’il ne pouvait pas trop se mettre à droite.