Faits Divers

Homicide involontaire par imprudence : un chauffeur de bus de 35 ans blanchi sept ans après un accident

L’hôpital Jeetoo La victime, qui avait été admise à l’hôpital Jeetoo le 14 août 2012, est décédée le 24 septembre qui a suivi.

Un chauffeur de bus était poursuivi pour avoir causé la mort d’un piéton après l’avoir percuté le 14 août 2012 à Résidences Barkly. L’habitant de Stanley de 35 ans, qui faisait l’objet d’une accusation provisoire d’homicide involontaire par imprudence, a été exonéré de tout blâme. La Cour intermédiaire estime que la poursuite n’a pas pu établir l’imprudence du chauffeur dans cet accident.

Le jour du drame, la victime avait été admise à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo à Port-Louis. Mais elle a rendu le l’âme 24 septembre 2012. L’autopsie pratiquée par le Dr Premraj Chamane attribue le décès à une septicémie. Le médecin légiste avait dit, au cour du procès, que la septicémie aurait pu être causée soit par l’accident lui-même, soit par une complication médicale survenue entre le jour de l’accident et celui où la victime est décédée.

En cour, le chauffeur de bus avait plaidé non coupable. Dans la version qu’il a donnée à la police, il explique que le jour de l’accident, il revenait de Port-Louis et se rendait en direction de Rose-Hill ans l’autobus qu’il conduisait. Il était alors 19 h 10, selon ses dires. Il affirme qu’en empruntant la route Nelson-Mandela, à Résidences Barkly, un homme a tout à coup traversé avant de heurter la partie avant de l’autobus. Dans sa déposition, le chauffeur raconte qu’il s’est alors arrêté et qu’il a vu un homme allongé sur l’asphalte. Ce dernier était blessé au visage, selon ses dires. Il dit avoir alerté la police. Il précise qu’il n’avait pas vu la victime avant que l’accident se produise.

Dans son jugement, le magistrat Pranay Sewpal souligne qu’il n’y a pas de passage clouté là où l’accident s’est produit. Tenant compte des faits entourant l’accident, il soutient que la poursuite n’a pas pu établir que le jour de l’accident, le chauffeur avait été imprudent. Le magistrat a donc acquitté le chauffeur, faute de preuves.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !