Live News

Hit and Run: Paul Bérenger réclame un durcissement de la loi

Le leader MMM et de l’Opposition Paul Bérenger réclame que des amendements à la loi soient apportés « d’urgence » pour que ceux qui commettent des délits de fuite [hit and run] soient sévèrement punis. Paul Bérenger, en conférence de presse en début d’après-midi mardi 22 septembre, dit ne pas ne pas être d’accord que l’ancien député PMSD Richard Duval ait été « relâché comme ça ». « Sa version initiale ne tient pas la route et il change de version chaque jour », a martelé Paul Bérenger. Richard Duval a été autorisé à partir après avoir donné sa version lundi 21 septembre aux enquêteurs du Central CID dans le cadre de l’enquête sur l’accident survenu samedi 19 septembre à Forbach ; accident ayant coûté la vie au couple Shamloll, qui circulait à moto. Richard Duval affirme qu’il n’a rien à voir avec cet accident. Cette enquête a connu un développement de taille lundi soir 21 septembre. Matthieu Coret, 25 ans, a été arrêté par le Central CID. Il a reconnu son implication et a dénoncé Barlen Mardaymootoo comme étant celui dont la voiture qui a heurté les deux victimes qui étaient à moto sur l’autoroute du nord à Forbach samedi matin 19 septembre. Matthieu Coret a subi un interrogatoire serré au quartier général du Central CID aux casernes centrales. Dans un premier temps, il a nié toute implication dans ce « hit and run » ; déclarant aux enquêteurs : « Mo pa konn nanye ladan. Mo ti lakaz, mo ti pe dormi ek mo loto pann roule. » Sauf que les limiers du Central CID étaient en possession d’une série d’éléments prouvant la présence de la voiture de Matthieu Coret dans divers endroits dans le nord de l’île samedi matin 19 septembre. Confronté à ces « preuves », Matthieu Coret n’a eu d’autres choix que de revenir sur sa déclaration : « Mo pou rakont la vérité ! » Un autre cas de « hit and run » a été enregistré mardi matin 22 septembre. Une dame de 81 ans a été renversée par un véhicule à Gentilly, Moka. Elle n’a pas survécu à ses blessures.
Related Article

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !