Live News

Hit and Run à l’ex-rue Desforges, port-louis : un père et son bébé d’un an percutés par un chauffard

Le père ne cache pas son inquiétude. L’enfant est admis à la clinique depuis une semaine.

Khalilahmad : « Sofer-la inn ale. Li pena limanite dan li »

La vie de cette famille de la capitale a été chamboulée depuis le samedi 14 mai dernier. Cela, après un délit de fuite dont ont été victimes, Khalilahmad, le chef de famille, et son benjamin d’un an et demi. Ce soir-là, père et fils traversaient l’ex-rue Desforges quand ils ont été percutés par un chauffard qui a pris la fuite, les abandonnant sur le bitume. Ils ont été tous deux blessés. L’enfant est admis à la clinique.

Khalilahmad, 50 ans, est rongé d’inquiétude, comme tous les membres de sa famille. Leur priorité demeure la santé de leur enfant. « Ki li remet li vit », dit le papa. Cela fait bientôt une semaine que le petit est à la clinique. « Bizin atann rapor ban tes medikal pou kone. Mo garson efreye, ena enn boss lor so latet ki pe grosi. Ena bann tes ki pa pe kapav fer parski li tro tipti », explique-t-il. 

Ce policier dit être hanté par les images de cette soirée de cauchemar. Il relate les faits. « Sa senn-la, zame mo pou bliye », dit le papa. Samedi soir, Khalilahmad, qui tenait son benjamin, longeait l’ex-rue Desforges, Port-Louis. À un moment, il devait traverser la route. Comme la voie était dégagée, il s’y est alors engagé. Mais dans un tournant, c’est le choc. « Enn loto inn vini, linn fer sa kontour-la extra vit. Pann kapav evite. » Père et fils se sont retrouvés sur l’asphalte. Le bébé a été projeté quatre à cinq mètres plus loin. « Monn tann so latet fer pok lor sime. Mo ti anba, monn get li, mo pann kapav fer nanie pou li », dit le papa, gisant, lui aussi, blessé.

« Nou ti kapav mor »

À cet instant, Khalilahmad croyait que le chauffeur de la Honda, qui s’était arrêté, allait leur porter secours, mais « linn met loto an mars linn ale ». Abandonnant les deux victimes sur la voie. « Li ti kapav roul lor nou si nou pa bouze. Nou ti kapav mor. » Selon lui, ce conducteur « pena konsians ». « Enn aksidan arive, ou an tor ou an rezon pa konte la. Li ti kapav desann ek transport nou lopital. Me li pena okenn limanite dan li », dit le policier, tristement. 

« La famille est sous le choc. Ma sœur est à l’étranger. Elle pleure tous les jours. Li pe rod vinn Moris pou soutenir nou », ajoute-t-il. Khalilahmad et son épouse ont trois autres enfants, deux fils et une fille. « Nos enfants sont inquiets pour leur benjamin », dit-il. 

Concernant sa santé, Khalilahmad explique avoir subi des blessures aux reins. « Mo dis inn avanse. Pa pe kapav dibout bien. Pa kapav lev enn sel kou », se plaint-il.  

Khalilahmad explique que cet accident a ravivé de douloureux souvenirs. « Ena 23 zan, mo madam ek mwa ti perdi nou bebe. Ti enn neglizans medikal », raconte le policier.  

La police de Trou-Fanfaron, qui a déjà l’immatriculation de cette Honda, est sur la piste du conducteur. Ce dernier fera l’objet d’une enquête pour délit de fuite. 

 

  • Ed nou pou kont ou!

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !