Magazine

Histoire de vie : Baptiste Archange, l’homme aux six métiers

Baptiste Archange Père de dix enfants, Baptiste Archange a cumulé jusqu’à six métiers pendant 40 ans.

Il cumule plusieurs métiers à la fois, histoire de pouvoir mieux subvenir aux besoins de sa famille. Après avoir exercé en tant que gardien de nuit dans la fonction publique durant une douzaine d’années, Baptiste Archange, 67 ans, nous livre l’histoire de sa vie. 

C’est lors d’une virée à Port-Mathurin que nous avons rencontré Baptiste Archange sous l’ombre d’un grand arbre dans les environs de l’Office du Tourisme de Rodrigues. Le sexagénaire est originaire du petit village de Batatran. Assis sur un tabouret, en tant que tourneur sur bois, il essaye de nous vendre mortiers, planches à découper et rouleaux à pâtisserie ainsi que quelques babioles décoratives en bois de Tecoma.  À le voir, cet homme au visage marqué par le temps nous semble avoir tout le loisir pour profiter d’une retraite bien méritée. Mais pourquoi travaille-t-il encore ?

À cette question, Baptiste Archange répond : « Je ne peux pas rester inactif. J’ai toujours travaillé. » Et de nous faire part qu’en ce moment, il est tourneur sur bois. Toutefois, sa passion pour la menuiserie, dit-il, remonte à bien des années. « J’ai appris six à sept métiers, » renchérit-il suivi d’un faible éclat de rire. Surpris, nous insistons pour en savoir davantage.

Face à la précarité qui prévaut à Rodrigues dans les années 1960, Baptiste Archange quitte les bancs de l’école après la VIe. Comme les études secondaires étaient payantes à l’époque, ses parents ne pouvaient pas l’envoyer au collège.

À la maison, il multiplie les parties de pêche pour attraper des sardines et consacre également une bonne partie de son temps à s’occuper du bétail familial.

À 17 ans, il devient bûcheron, puis il passe à la maçonnerie. Il se marie à 25 ans et devient par la suite, l’heureux père de 10 enfants. « Kuma ledoi lamain areter, monn inn arret fer zenfant » dit-il en rigolant.

Pour subvenir à leurs besoins, Baptiste Archange cumule plusieurs autres boulots. Pendant 40 ans, il exerce à la fois en tant que bûcheron, maçon, soudeur et menuisier entre autres, en plus d’être gardien. Tandis que sa femme fait de la broderie, Baptiste Archange décide de confectionner des chemises, des pantalons et des shorts pour hommes. Un autre métier dont il semble fier d’avoir exercé.

Autodidacte, il affirme qu’il a pris goût à la menuiserie en aidant un ami dans un atelier. Patience et persévérance, deux qualités qui ont permis à Baptiste Archange d’apprendre les atouts de ce métier. « Je peux fabriquer n’importe quel meuble que vous puissiez imaginer, » dit-il fièrement. Il explique qu’il a transmis son savoir-faire à un de ses enfants qui gagne actuellement sa vie grâce à la menuiserie.

Baptiste Archange est ravi du fait que tous ses enfants sont mariés et qu’ils ont tous un métier, dont il leur a personnellement appris les secrets.

Durant son temps libre, Baptiste Archange regarde la télévision tout un savourant un bon petit plat qu’il a concocté lui-même.  Et s’il ne tourne pas le bois, il se repose ou se rend en ville pour discuter avec ses amis. « Connaitre six à sept métiers m’a dépanné pour m’en sortir dans la vie, » conclut-il.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Festival International Kreole 2019