Live News

Heures de travail supplémentaires : des médecins généralistes envisagent d’alerter les instances internationales 

Photo d'illustration

L’association des médecins généralistes ne décolère pas. Elle compte avoir recours aux instances internationales. 

C’est ce qu’a annoncé, le président de la Federation of Civil Service and Other Unions (FCSOU) Narendranath Gopee, face à la presse ce mercredi 11 septembre. Le syndicaliste affirme que la bataille ne fait que commencer. Les médecins généralistes réclament que leurs heures de travail passent de 40 heures à 33 heures par semaine.

La décision d'alerter les instances internationales intervient après le rejet de la demande d’injonction déposée en Cour suprême par l’association des médecins généralistes, le jeudi 5 septembre dernier. Celle-ci contestait la position du ministère du Travail qui a refusé de superviser l’organisation d’un «strike ballot» dans les cinq hôpitaux régionaux du pays. La grève des médecins généralistes travaillant dans le secteur public aurait dû être soumise au vote, le 4 ou 5 septembre.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !