People

Hena Luchooa a suivi les pas de sa mère

Hena devant ses oeuvres.
Hena

henaC'est en regardant sa mère fabriquer des objets artisanaux que Hena  Luchooa a pris goût à l'artisanat. Aujourd'hui, à 23 ans, elle crée différents objets, dont des porte-clés, bracelets et autres objets. Son rêve est d'avoir son propre magasin avant ses 30 ans.

Hena a le don de l'observation. Elle n'avait que six  ans quand elle a cousu une petite robe rien qu'en regardant travailler sa maman, Kamini, qui est couturière.  Elle réussit même à reproduire secrètement des bracelets et autres objets artisanaux que faisait sa tante et qu'elle offrait en cadeau pour les anniversaires. Elle faisait l'admiration de ses proches qui l'encouragèrent dans cette voie. 

« J'ai grandi avec l'idée de me lancer un jour dans l'artisanat », dit-elle. Au collège Bhujoharry de Port-Louis, qu'elle fréquentait, la jeune fille a toujours participé à des concours de peinture et elle a obtenu le 3e prix pour son travail ayant pour thème la coopérative artisanale. 

Après ses études, elle a travaillé comme réceptionniste au Défi Media Group pendant un certain temps, puis dans une compagnie à Grand-Baie, sans pour autant perdre sa fibre artisanale.  «  Après le travail et durant le week-end, je passais tout mon temps à regarder maman  en train de fabriquer ces objets artisanaux si bien qu'en 2016, j'ai pris la décision de me lancer à plein temps », confie-t-elle. Le premier objet qu'elle a fabriqué est un porte-clés en peau avec des fibres à l'intérieur. Elle en a fabriqué plusieurs modèles, allant des dodos, poissons, fleurs aux papillons et autres motifs représentant l'île Maurice et qu'elle vendait dans son entourage.  C'est ainsi que de bouche-à-oreille, elle réussit à se faire une clientèle. 

Hena

Encouragée par ses premiers succès, Hena se lance aussi dans la production des bijoux et bracelets en coquillages et des colliers. Elle produit aussi des  pochettes qui peuvent être utilisées entre autres à garder des produits de maquillage. Entretemps, elle a réussi à trouver des magasins pour écouler ses différents produits. 

La jeune fille ne cesse de remercier sa mère. « C'est grâce à elle que je  participe à des expositions organisées par le National Entrepreneur Council dans plusieurs endroits du pays dont des établissements touristiques. Ce qui me permet de faire connaitre davantage mes produits et en particulier à des touristes », dit-elle. 

Son rêve est d'agrandir son business et d'ouvrir son propre magasin. Artiste dans l'âme, elle compte aussi se lancer dans la photographie professionnelle. 

 

Hena pratique aussi la peinture.
Hena pratique aussi la peinture.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor