Live News

Hausse salariale : Vijaya Sumputh arrêtée par l’Icac

Développement de taille dans l’enquête de l’Independent Commission Against Corruption (Icac) sur les salaires que Vijaya Sumputh a touchés pendant son passage au Trust Fund for Specialised Medical Care (TFSMC) n’est pas terminée. L’ex-directrice a été arrêtée ce mardi. Elle sera traduite devant le tribunal de Pamplemousses et sera inculpée provisoirement de conflit d’intérêts en vertu de l’article 13 de la Prevention of Corruption Act (2002). 

Vijaya Sumputh a été une nouvelle fois interrogée dans la matinée par l’Icac. Son audition porte sur une hausse salariale de plus de Rs 100 000 dont elle a bénéficié alors qu’elle occupait ce poste. Son salaire était passé de Rs 200 200 à Rs 323 200, suscitant une grosse controverse. 

Cette affaire avait fait l’objet de plusieurs questions parlementaires et un Fact-Finding Committee avait été institué. Avant que l’affaire ne soit référée à l’Icac.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !