Live News

Hausse du salaire minimum : une pression supplémentaire pour les entrepreneurs, selon Marie-Noëlle Elissac-Foy

Une hausse du salaire minimum sera une pression supplémentaire pour les entrepreneurs. C’est l’avis de Marie-Noëlle Elissac-Foy, représentante de la plateforme Smart Moves for Entrepreneurs.

Intervenant sur les ondes de Radio Plus ce mercredi 20 novembre, elle affirme que si les Petites et Moyennes Entreprises (PME) sont appelées à devenir un pilier de l’économie, il faudra introduire des mesures qui leur permettront de «grandir dans la sérénité». 

« Nous ne pouvons mettre davantage de pression sur les chefs d’entreprises […]. Il faut leur donner les moyens pour s’accroître », explique Marie-Noëlle Elissac-Foy.

Interrogé sur le sujet, Ravin Rampersad, Chief Exécutive Officer (CEO) de SME Mauritius, précise pour sa part que les entrepreneurs devront s’ajuster tout en augmentant la productivité.

Rappelons que l’annonce de l’augmentation du salaire minimum a été faite par le Premier ministre, Pravind Jugnauth, lors d’un congrès à Sainte-Croix, lors de la campagne électorale. 

Le salaire minimum, qui est actuellement de Rs 9 000, devra être revu à la hausse après que l'augmentation de la pension de vieillesse à Rs 9 500 prendra effet dès décembre 2019. La pension atteindra Rs 13 500 au cours du mandat du nouveau gouvernement, fraîchement élu après les législatives du 7 novembre.

Les membres du National Wage Consultative Council (NWCCC) se réuniront le lundi 25 novembre pour discuter de la  hausse du salaire minimum.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Festival International Kreole 2019