Live News

Hausse des prix du carburant : l’Entente de l'Espoir tire à boulets rouges sur le gouvernement

Paul Bérenger a commenté la récente hausse des prix des carburants.  Selon le leader du MMM, « zordi lesans pou al ogmante parski nepli ena rezerv ».
Il prenait la parole ce jeudi soir, 19 mai, lors d’une réunion de la Plateforme de l'Espoir à Fond-du-Sac.

Paul Bérenger prévoit aussi une augmentation du tarif d’électricité. « A koz set milyar serzerv CEB inn gaspiye, partou dife ».

Selon lui, « pe zoue ar dife ». Il se demande ce qui va se passer le mois prochain, un an ou deux ans pour l’électricité. « Bat lizie katastrof», affirme le parlementaire mauve.  « Enn bomb a retardman sa », selon Paul Bérenger.
Il réclame à nouveau les élections générales aussitôt que possible. La situation est plus difficile qu’en 1982, affirme le leader du MMM.
« Pli eleksion tarde pou vini pli pei-la pou anfonse. Nou pa kapav fini kouma Sri Lanka », estime le député.  

Les caisses de la STC sont vides allègue Bodha

Le leader du Rassemblement Mauricien, Nando Bodha, a également pris la parole lors de cette réunion ce jeudi soir.
Selon l’ex-ministre du MSM, c’est la première fois dans l’histoire de Maurice, qu’une litre d’essence se vend à Rs 74,10. Selon lui, les caisses de la State Trading Corporation (STC) sont vides. Il parle d’incompétence de ce gouvernement. « Pe fer dominer avek ou », a-t-il lancé.

Il allègue aussi que le gouvernement a faussé le nombre de cas de la Covid-19 ainsi que le nombre de morts liés à la pandémie. Idem pour le nombre de chômeurs, selon Nando Bodha.

La population n’arrive pas à joindre les deux bouts, selon Bhadain

Aussi présent à Fond-du-Sac, pour la réunion de l’Entente de l'Espoir, Roshi Bhadain a déploré une fois de plus la situation qui prevaut dans le pays. « Dimounn pa pe kapav zwennn de bout », a-t-il décrié.

Parlant de la hausse du prix des carburants, il a remarqué qu’il a consulté le ‘Price Structure’ de la STC. « Mo tir la fime dan lizie. Gouvernman ti pe aste Rs 37 ek la ine vine Rs 39. Inn mont par Rs 2 », a fait ressortir Roshi Bhadain.
Pour lui, c’est une preuve que le gouvernement « kinn dekontrole e ki pe anbet dimounn ».

Il a mis fin à son intervention en disant « Jab hum hain… Kahe darne ke ? » qui se traduit littéralement par « Quand je suis là, pourquoi avoir peur ? »

  • Ed nou pou kont ou!

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !