Législatives 2019

Hausse de la pension de vieillesse : les clubs du 3e âge déplorent la surenchère politique

Les différents montants de la pension de vieillesse annoncés par les politiciens en cas de victoire électorale ne sont pas au goût de tout le monde. Si certains se réjouissent de la hausse annoncée, d’autres considèrent que c’est indécent de monnayer ainsi leur vote.

S’ils sont conscients que c’est de la surenchère politique, nombreux sont les pensionnés qui se voient mal refuser cette manne qu’ils vont toucher dès le mois de décembre. Mais certains ne sont pas dupes. S’ils accueillent favorablement les différentes propositions des politiciens, ils voteront certainement pour le parti qu’ils désirent. C’est ce que nous a affirmé Jacques Antoine Cunnusamy, membre exécutif du Club de 3ème âge Les Flamboyants.

Selon lui, les avis sont assez partagés au sein de ce club. Si certains se frottent les mains de la hausse qu’ils auront, d’autres, par contre, se demandent quel impact cette augmentation aura-t-elle sur l’économie. Ils estiment aussi qu’avec la hausse constante du coût de la vie, cette augmentation sera vite absorbée. 

Jacques Antoine Cunnusamy trouve aussi « indécent » que les politiciens fassent de la surenchère autour de la pension de vieillesse afin d’attirer les quelque 223 947 personnes de plus de 60 ans que comptait le pays à la fin du mois d’août dernier. « Ils vont essayer, mais ils ne pourront pas. Chacun votera selon sa conscience le jour du scrutin », selon lui.

Un avis que partage Indranee, membre d’un club de 3ème âge de Quatre-Bornes. « Ces propositions sont ridicules. Ce ne sont que des ‘bribes’ électoraux. Je ne suis pas d’accord avec cette façon de faire », dit-elle. Selon la sexagénaire, ce sont les plus jeunes qui vont en faire les frais, car l’argent qui sera déboursé pour la pension des personnes âgées doit provenir de quelque part. « Une hausse de la pension sera bonne pour les pensionnés, mais pas pour le pays », dit-elle.

Pour Lucien Thomas, secrétaire de la Quatre-Cocos Senior Citizens Association, les politiciens n’auraient pas dû annoncer le montant de la hausse. C’est déplacé, car ils donnent l’impression d’acheter le vote des personnes âgées, selon lui. 

« C’est devenu une arme que les politiciens utilisent pour gagner la faveur de l’électorat. Cela fera mouche pour certains, mais pas pour tout le monde », dit-il.

Si certains sont sceptiques quant aux différentes propositions et les trouvent déplacées, d’autres sont d’avis que celui qui a donné une fois va tenir sa promesse une nouvelle fois. Tel est l’avis de Lall Mohabul, secrétaire de la Federation of Senior Citizens Association de Beau-Bassin/Rose-Hill. Pour lui, ce serait inconcevable de refuser l’argent offert si généreusement. « Nous ne pouvons refuser l’argent qu’on nous donne. Cela ne nous intéresse pas de savoir d’où il provient », dit-il.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !