Faits Divers

Harcèlement : une jeune mère porte plainte contre un harceleur 

Pailles

Une maman de 36 ans se dit outrée. Elle était à son domicile, à Pailles, lundi, quand elle a reçu une visite inattendue. Un habitant du quartier s’est présenté devant sa porte et lui a fait une proposition indécente. Elle a alerté la police de Pailles.

Depuis quelque temps, Justine (prénom modifié), 36 ans, vit avec sa fille, âgée de deux ans. « Mon époux se trouve à l’étranger et j’habite la région de Pailles depuis peu », explique-t-elle.

« Quand je suis rentrée chez moi, lundi, j’ai vu un jeune homme devant le portail. Li ti pe fer siyn ek enn lott dimoun. Apre monn tann li pe krye madam, madam », ajoute Justine. Elle est sortie pour voir qui c’était. « Plusieurs personnes ont l’habitude de venir dans la région à la recherche d’une maison à louer. J’ai cru que cet individu cherchait une maison », poursuit-elle. Une fois Justine à l’extérieur, l’homme aurait entamé la conversation. « Li dir to pa pe konn mwa. Linn dir mwa ki se enn mo kamarad ki konn li. Li ti deza trouv moi », explique la dame. 

« Il m’a demandé si je vis toujours seule et si mon époux n’était toujours pas revenu. Je lui ai dit que cela ne le concernait pas », raconte Justine. « Linn dir mo kav poz twa enn kestion ? Li pann pass par kat sime. Linn dire mwa mo ena ene dimoun dan lamin. Li pe rod enn fam. Eski to interesse pou gayn cash ? Ki linn kwar ki mo enn prostitye ? » lâche la jeune femme. « La question m’a énervée et choquée. Si ma fille de deux ans n’était pas avec moi, je lui aurais cassé la figure. » 

Elle n’a pas manqué de le réprimander. « Je lui ai dit qu’il n’aurait pas aimé qu’on parle ainsi à sa mère ou à sa sœur. Je lui ai dit de faire preuve du respect envers nous les femmes », ajoute Justine. Conscient de son erreur, le jeune homme est parti. « J’ai informé mon ami qui l’a croisé. Il est revenu me voir pour me présenter des excuses. Or, c’est loin d’être aussi simple », explique-t-elle, outrée par cette attitude. 

Aussitôt le jeune homme parti, la femme s’est rendue au poste de police de Pailles pour porter plainte. « S’il a eu le culot de venir me demander une chose pareille, j’ai peur qu’à l’avenir lui ou quelqu’un d’autre n’essaie d’entrer chez moi. Je crains pour ma sécurité », souligne-t-elle. La police a ouvert une enquête et s’est lancée à la recherche du suspect. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !