Xplik ou K

Handicapés : ils lancent un appel au ministre de la Sécurité sociale

Handicapés : ils lancent un appel au ministre de la Sécurité sociale Devendra - la main qui lui faisait vivre ne fonctionne plus.

L’un était maçon et l’autre peintre. Les deux sont devenus invalides suite à des accidents.

Devendra, 44 ans, qui habite Rose-Hill, ne peut plus travailler depuis qu’il a été victime d’un accident de la route survenu le 15 décembre 2016. Sa main droite, désormais paralysée, le fait souffrir énormément. Les démarches de ce père de famille de deux enfants pour l’obtention d’une pension d’invalidité ont été vaines, car l’examen du tribunal médical a conclu qu’il ne souffre pas d’un handicap à hauteur de 60%.

Le second nommé est un jeune homme qui gagnait sa vie comme peintre. Il s’agit de Mathew, âgé de 30 ans. Cet habitant de Beau-Bassin a eu deux nerfs et le tendon de la main droite sectionnés quand un panneau de vitre s’est brisé et est tombé sur lui. Depuis ce terrible accident, sa main est mutilée et inutilisable. Tout comme Devendra, il s’est vu lui aussi refuser une pension d’invalidité pour la même raison : son handicap n’est pas à hauteur de 60%. De plus, Mathew, comme Devendra, est marié et père de deux enfants âgés respectivement de 2 ans et 7 mois.

Mathew - le peintre ne peut plus utiliser sa main droite.
Mathew - le peintre ne peut plus utiliser sa main droite.

Après leur accident respectif, la vie de ces deux pères de famille a basculé. Comment vont-ils faire pour nourrir leur famille s’ils ne peuvent pas travailler et n’ont pas droit à une pension d’invalidité ? Ils lancent donc un appel au ministre de la Sécurité sociale pour que leurs cas soient reconsidérés, car l’aide sociale qu’ils perçoivent actuellement est loin d’être suffisante pour faire bouillir la marmite.

Une option serait peut-être que les deux hommes trouvent un emploi où ils n’auraient pas nécessairement à utiliser leur main droite. Par exemple, on pourrait les embaucher comme portier ou préposé aux ascenseurs ou quelque chose du genre. Une autre option serait -  à plus long terme cependant - qu’ils apprennent à se servir de leur main gauche. Qui sait, Mathew pourrait reprendre son pinceau avec cette main…