Live News

GrowFish : le ministère de la Pêche fait appel du jugement prononcé en faveur de l’AHRIM

Le ministère de la Pêche et de l’Economie océanique rejoint la position du ministère de l’Environnement. Le ministère de la Pêche fait donc appel du jugement en faveur de l’Association des Hôteliers et Restaurateurs de l’île Maurice (AHRIM) et de la Sea Users Association dans l’affaire opposant notamment ces derniers à Growfish International.

Pour rappel, le 30 avril dernier, le tribunal de l’Environnement avait donné gain de cause aux deux associations qui contestaient le permis EIA, octroyé par le ministère de l’Environnement à Growfish International Ltd pour un projet d’aquaculture à Albion.

Plusieurs raisons ont été avancées pour justifier cette demande d’appel devant la Cour suprême. Selon le ministère, le tribunal de l’Environnement aurait eu une «approche libérale» lorsqu’il a rendu ce jugement et il aurait été «déraisonnable» en ce qui concerne les informations sur l’élevage de poissons Cobia et également sur le manque d’informations relevé par le tribunal pour l’octroi du permis EIA.

Par ailleurs, le ministère considère que le tribunal a fait fausse route au sujet du manque d’informations sur les potentielles conséquences climatiques ainsi que les conditions marines impactant l’environnement avec ce projet d’aquaculture.

Parmi les autres préoccupations du ministère de la Pêche figurent les points soulevés par les deux associations sur un éventuel conflit d’intérêts dans ce dossier. Les parties concernées ont moins de deux mois pour faire connaître leurs positions sur cette demande d’appel par le ministère de la Pêche et de l’Economie océanique.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !