Live News

Gro Derek : « Mo mintenir mo linosans »

Rudolf Derek Jean Jacques, dit Gro Derek, sera fixé sur son sort le 6 décembre 2022.

Rudolf Derek Jean Jacques, dit Gro Derek, et Bruno Wesley Casimir, ont affirmé, à la barre des témoins, être « innocents ». Ceci, deux jours après avoir été jugés coupables de trafic de drogue. 
«Mo maintenir mo inosans dans sa kase-la. Tou seki inn dir kont mwa fos. Mo pa konn Hayesan Maudarbacus ». C’est en ces termes que Rudolf Derek Jean Jacques, dit Gro Derek, s’est exprimé sous serment devant la cour d’assises le jeudi 1er décembre 2022. 

C’était dans le cadre des plaidoiries des avocats sur la sentence à être imposée dans l’affaire. Cela, après que la cour d’assises l’a jugé coupable, de même que Bruno Wesley Casimir, de trafic de drogue, dans un jugement rendu le 29 novembre 2022. Les deux hommes ont été reconnus coupable d’avoir, entre le mois d'octobre 2011 à juin 2012, organisé l'importation de drogue à Maurice. Les délits ont été commis sur le parking du KFC de Flacq, et aussi à Batterie-Cassée, Roche-Bois.   Ce jeudi, le juge Luchmyparsad Aujayeb a annoncé qu’il passera la sentence le mardi 6 décembre 2022. 

Âge de 37 ans, Gro Derek a été le premier à témoigner à la barre. « Mo mem pa kone pou ki zafer inn trouv mwa koupab. Pa dir mwa ki ladrog zot pe akiz mwa monn inporte. Mo mintenir mo inosans », a-t-il dit.  Il explique que sa concubine l’a quitté. « Mo madam inn kit mwa, fer trop lontan mo dan prizon ».

Gro Derek a déclaré être en détention depuis son arrestation le 27 juillet 2012. À l’époque, dit-il, il était mécanicien. Gro Derek a affirmé sous serment ne pas connaître l’ancien steward du Mauritius Trochetia, Hayesan Maudarbacus. Celui-ci a été le témoin clé et son témoignage s’est avéré déterminant dans le verdict décrétant Gro Derek et son acolyte, coupables de trafic de drogue. 

Père de deux enfants de 12 et 14 ans, Gro Derek a toutefois imploré la clémence en vue de pouvoir un jour retrouver ses enfants.  Quant à Bruno Wesley Casimir, ce pêcheur s’est dit innocent lui aussi. Il dit être en détention depuis le 4 août 2012. « Lapolis inn saisi mo bato. Se mo frer ki pe bisin okip mo de zanfan. Trwa mwa apre mo arestasion, mo papa inn desede. En 2016, mo garson inn decede. Mo mama inn gagne ene attak », dit-il.

La poursuite, représentée par Mes Roshan Varma Santokhee, Principal State Counsel, et Yakrajsingh Ramsohok, State Counsel, a requis la peine maximale contre les deux accusés, notamment 60 ans de prison et une amende de Rs 2 millions. Me Santokhee a présenté un document attestant que Gro Derek a été condamné le 17 avril 2015 par la cour intermédiaire à purger 18 mois de prison et à payer une amende de Rs 10 000 pour possession d’héroïne.  La défense a demandé à la cour de considérer la peine la moins sévère en la circonstance. Cela eu égard au délai qu’a mis l’affaire à aboutir. Gro Derek était défendu par Me Deepak Rutnah. Me Alvin Juwaheer assurait, lui, la défense de Bruno Wesley Casimir. Lors de sa plaidoirie, Me Juwaheer a déclaré qu’une peine de prison ne dépassant 12 ans serait appropriée en la circonstance. 

60 kilos de perdu en prison 

Lors de leur témoignage ce jeudi 1er décembre 2022, les deux accusés ont évoqué leur passage en prison. Gro Derek dit s’être retrouvé en isolement en prison de 2012 à 2016. « Pa gagn drwa gagn kontak avek lezot prizonie. Monn fer 13 mwa La Bastille. Manze pa korek. Monn perdi 60 kilo laba », a-t-il affirmé. Bruno Wesley Casimir dit avoir passé quatre ans dans la Segregation Purpose Unit de la prison. Cela, avant de retrouver une vie de détenu « normale ».  

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !