Live News

Grippe A H1N1 à Maurice : une douzaine de travailleurs étrangers infectés

Certains employés portent des masques,  d’autres pas, pour diverses raisons. Certains employés portent des masques, d’autres pas, pour diverses raisons.

Maurice est sous la menace de la grippe A H1N1. 90 travailleurs bangladais ont été placés en quarantaine depuis le début de la semaine dernière. Ils présentaient des symptômes liés à cette grippe. Onze d’entre eux ont été contrôlés positifs et deux autres seraient « dans un état critique ». Dans un communiqué émis, le ministère de la Santé a minimisé la situation, en soulignant qu’il s’agit d’une « grippe saisonnière (A H1N1) ».

La semaine dernière, des cas de grippe A H1N1 ont été recensés dans la région de Wooton à Curepipe. Plus particulièrement dans un dortoir accommodant des étrangers travaillant pour le compte de la société de construction et de textile Tian Li. Une douzaine de ressortissants bangladais, sur un total de 90 personnes, à Maurice depuis plusieurs années (5 à 8 ans) ont été infectés. Selon la cellule de communication du ministère de la Santé, ils ont tous été placés en quarantaine «dans des services de santé ». Le Défi Quotidien a rencontré ces travailleurs dimanche après-midi. Ils ont souligné qu’ils « n’ont pas regagné leurs pays » depuis qu’ils ont foulé le sol mauricien.

« Les travailleurs ont commencé à avoir des migraines et de la fièvre depuis les premiers jours de janvier. Ce n’est que dans le courant de la semaine dernière que la direction de l’usine a été informée. Ils ont ensuite été transportés à l’hôpital pour les soins appropriés », . Selon l’étranger, les travailleurs testés positifs au virus « dormiraient séparément » de ceux qui sont placés en quarantaine. « Nous portons des masques et nous évitons tout contact physique », ajoute-t-il.  

« Le virus AH1N1 est une grippe saisonnière. Il circule tout au long de l’année ». C’est ce que nous a affirmé une source du côté du ministère de la Santé. Pour lui, toutes les mesures nécessaires ont été prises afin d’éviter toute propagation de la grippe. La grippe AH1N1 est comme toutes les grippes et peut causer des complications, d’où l’importance de la vaccination. Depuis, une douzaine de cas ont été détectés parmi les Bangladais, diverses mesures ont été prises afin de prévenir toute propagation de la grippe. Une dizaine d’employés de l’usine concernée se présentent pour des prises de sang qui seront ensuite analysées. « Ils n’ont pas tous contracté la grippe AH1N1 », a-t-il affirmé.


Feizal Ally Beegun : «  Les travailleurs ne portaient pas de masques »

Le syndicaliste Feizal Ally Beegun ne mâche pas ses mots. Dans une déclaration accordée au Défi Quotidien, il déplore l’absence de communication entourant cette grippe et par rapport aux dortoirs des travailleurs étrangers. « J’ai visité des dortoirs. C’est une honte ! Les travailleurs étrangers ne portent pas de masques, le nombre maximal de personnes dans les dortoirs n’est pas respecté et la nourriture est préparée à même le sol. », dit-il.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Made for more