Live News

Grippe et intoxication alimentaire en hausse

Grippe et intoxication

Les cas d’infection respiratoire aiguë, y compris de grippe, ont connu une hausse depuis ces dernières semaines. Pour la semaine du 28 janvier au 3 février, environ 4 000 cas ont été recensés dans les hôpitaux publics. Ce qui représente une augmentation de 500 cas en comparaison avec la semaine précédente.  La grippe étant une maladie hautement contagieuse, il est important de consulter un médecin dès l’apparition des premiers symptômes (fièvre, courbatures, maux de gorge, vomissement et diarrhée dans certains cas), fait ressortir le Dr Khodabocus. Afin d’éviter de propager la maladie, il est recommandé de suivre les instructions du médecin et de rester à la maison pour se reposer. Il faut aussi se couvrir le nez et la bouche quand on éternue et quand on tousse. Le Senior Community Physician recommande aussi de se laver régulièrement les mains avec de l’eau et du savon.   Il rappelle que la grippe peut causer des complications de santé. Une surinfection bactérienne peut engendrer une bronchite, pneumonie ou otite. Dans certains cas, cela peut entraîner le décès du patient. Les plus vulnérables sont les enfants en bas âge, les personnes âgées et ceux qui souffrent de maladies chroniques (hypertension, asthme, cancer, VIH).

Selon le médecin, les cas d’intoxication alimentaire sont aussi en augmentation et cela découle de la consommation d’aliments qui n’ont pas été bien conservés et qui ont été altérés par la forte chaleur. Il recommande ainsi la consommation d’aliments fraichement préparés. S’agissant des aliments cuits et non consommés, il faut les conserver au réfrigérateur.