Live News

Grève de la faim de Nishal Joyram : les dirigeants de l’Entente de l’Espoir tirent à boulets rouges sur le GM

Crédit photo : Rajenee Panchoo

Les dirigeants de l’Entente de l’Espoir à savoir, le leader de l’opposition et leader du PMSD, Xavier-Luc Duval, le leader du MMM, Paul Bérenger et le leader du Rassemblement Mauricien (RM), Nando Bodha ont rendu visite au gréviste Nishal Joyram ce jeudi après-midi 24 novembre.

Xavier-Luc Duval, leader du PMSD, espère que Nishal Joyram « tiendra bon ». Il salue son courage. Selon le leader de l’opposition, « tou kalite exkiz servi pou met tax lor tax lor tax ». Xavier-Luc Duval déclare que le gouvernement ne se préoccupe pas des effets du prix de l’essence. «  Zot bien promne ek so lefe lor bann menaz, ek so lefe lor coût de la vie ek lekonomi», dit-il. Il souhaite que les Mauriciens participent « massivement » à la marche de protestation face à la cherté des carburants de ce samedi 26 novembre, dans les rues de la capitale.

Pour le leader du MMM Paul Bérenger, il est « inconcevable » que le gouvernement utilise les négociations autour de la compensation salariale comme prétexte. « Li enn veritab provokasion », dit-il.  

Nando Bodha déplore « l’indifférence » du gouvernement à la démarche de Nishal Joyram. Ce dirigeant de l’Entente de l’Espoir lance un appel à la population pour la marche organisée par le comité de soutien ce samedi 26 novembre dans la capitale.  « Nou kree sa mouvans la. Kamarad-la li pe met so lavi an danze », affirme Nando Bodha. « Pa bizin melanz konpansasion salaryal so negosiasion e pa bizin melanz kan renyon komite pou zwenn an zanvye ».

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !