Economie

Grande distribution : crainte du monopole de Winners après la fermeture de Shoprite

winner's Les engagements pris par Winners devraient assurer que les consommateurs ne soient pas lésés et que l’emploi au niveau de l’enseigne ne soit pas menacé.

En l’absence d’un mécanisme pour assurer que Winners respecte ses engagements relatifs à l’acquisition de Shoprite, les consommateurs seront-ils les victimes du monopole ? Des craintes à cet effet ont été exprimées par des consommateurs. La Consumer Advocacy Platform suivra l’évolution de la situation.

Il faut rappeler que, parmi les engagements pris par Winners, l’enseigne s’assurera que les prix pratiqués au nouveau local seront alignés sur ceux des autres enseignes Winners. Il faut aussi savoir que des initiatives pour acquérir l’enseigne Shoprite de Tamarin n’ont pas abouti.

Pour revenir à l’acquisition de la filiale port-louisienne de Shoprite par Winners, celle-ci a pris l’engagement de ne pas user du pouvoir additionnel du marché que lui confère cette acquisition. La Competition Commission of Mauritius (CCM) avait exprimé des craintes que Winners abuse de la situation pour imposer des prix élevés aux consommateurs.

Parmi les autres engagements, relevons celui pris par Winners de maintenir ses opérations à la rue Sir Célicourt Anthelme jusqu'à la fin de son contrat avec les propriétaires de l’immeuble et d’assurer la mise en opération de l’enseigne de la rue La Poudrière au plus tard en janvier 2019.

La CCM avait exprimé des craintes que Winners abuse de la situation.

L’ouverture de Winners Hyper à l’emplacement qu’occupait Shoprite à Trianon et l’acquisition des enseignes de Monoprix par Winners pourraient susciter des craintes quant au pouvoir de l’enseigne sur le marché.

Une nouvelle concurrence semble se dessiner dans l’axe Phoenix/Belle-Rose/Bagatelle avec la présence de pas moins de six grandes surfaces, dont deux enseignes Intermart. Et cette concurrence devrait s’accentuer avec l’ouverture prochaine d’un hypermarché Lolo à Phoenix.

Pour revenir à la nouvelle configuration du marché à Port-Louis, le directeur exécutif de la CCM affirme que celle-ci ne devrait pas affecter la concurrence au niveau national, avec la présence de nombreux compétiteurs. Il concède, toutefois que le marché à Port-Louis pourrait être affecté. Selon M. Kowlessur, les engagements pris par Winners devraient assurer que les consommateurs ne soient pas lésés et que l’emploi des travailleurs ne soit pas menacé. La CCM a exprimé son appréciation de la démarche entreprise par Pick and Buy Ltd et Shoprite de l’informer de la transaction et de s’assurer de leur conformité à la loi.