Faits Divers

À Grand-Baie : un escroc arrêté lors d’un «trapping» 

L’escroc a été piégé.

Joli coup réalisé par la Criminal Investigation Division (CID) de Grand-Baie. Un présumé escroc, qui tentait de remettre un téléphone volé à son propriétaire contre paiement, a été épinglé par la police. Le suspect a été piégé lorsque des limiers de la CID lui ont fait croire qu’il allait recevoir une somme de Rs 5000 s’il remettait le téléphone portable à la victime. 

C’est dans la journée du lundi 13 mai que Ghou Haining, 29 ans, un ressortissant chinois venu travailler au pays, a rapporté le cas à la CID de Grand-Baie. Dans sa plainte, cet habitant de Vacoas explique que son téléphone a été volé alors qu’il se trouvait sur son lieu de travail, un chantier à Péreybère. La victime explique que, durant les heures de travail, il avait laissé l’appareil sur une table alors qu’il se rendait aux toilettes. La valeur du téléphone portable est estimée à Rs 10 000. 

Suite à la déposition de la victime, les limiers de la CID de Grand-Baie ont enclenché une opération. La victime a fait part d’un appel téléphonique dans lequel l’interlocuteur lui expliquait qu’il pouvait récupérer l’appareil contre le paiement d’une somme de Rs 5000. L’enquête de la CID, se basant sur les informations fournies par la victime, s’est orientée vers un cas d’extorsion. Suite à plusieurs tentatives, l’escroc a pu être joint sur le cellulaire de la victime pendant la semaine. Un rendez-vous a été fixé et le voleur a cru avoir affaire au propriétaire. Dans la journée du lundi 13 mai, des limiers de la CID en « under cover » se sont positionnés à des endroits stratégiques sur la plage de Péreybère. 

Lors de la descente, les policiers ont rapidement repéré le suspect qui ne quittait pas des yeux la victime. Alors que des policiers ont tenté de maîtriser le suspect, qui s’appelle Shahir Sahadutt et habite Grand-Gaube, celui-ci a pris ses jambes à son cou. Mais la plage était cernée par plusieurs policiers en civil et l’escroc a été rattrapé. 

En fouillant le sac que transportait le suspect, la police a pu récupérer un étui du téléphone cellulaire. La victime a identifié positivement l’accessoire. Face aux enquêteurs, il a avoué son délit et expliqué avoir vendu l’appareil. Il a été inculpé pour escroquerie et vol.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !